Demeure & Château inaugure le château Saint-Pierre de Serjac

 |   |  543  mots
À Puissalicon dans l'Hérault, le château-hôtel de Saint-Pierre de Serjac.
À Puissalicon dans l'Hérault, le château-hôtel de Saint-Pierre de Serjac. (Crédits : DR)
À Puissalicon, au nord de Béziers (34), entouré de 80 ha de vignes, le château Saint-Pierre de Serjac, datant du XIXe siècle, a basculé le 23 janvier dans le XXIe siècle. Inauguré après deux ans de travaux et 25 M€ d’investissements, il s’apprête à accueillir le gratin de la clientèle oenotouristique internationale.

L'inauguration, samedi 23 janvier, du château Saint-Pierre de Serjac, apporte une nouvelle pierre à l'offre oenotouristique régionale. Porté par la société Domaine & Demeure de Karl O'Hanlon dans laquelle les vignobles Bonfils sont partie prenante à 50%, le concept de cette villégiature de luxe d'une capacité totale de 210 lits, a nécessité deux ans de travaux et 25 M€ d'investissements.

5 M€ ont par ailleurs été injectés pour la rénovation du vignoble et la livraison d'un équipement viticole neuf pour ce château pinardier toujours en production. Il sera exploité par Laurent Bonfils, viticulteur.

« C'est une rénovation de A à Z. Seuls les murs restent, nous avons changé la charpente, la toiture, etc., tout en respectant le code architectural de cette bâtisse bourgeoise », explique Karl O'Hanlon.

Rachetée en 2014, l'ancienne demeure familiale du Baron Cyprien de Crozals qui l'acquiert au XIXe siècle, a laissé la place à un château-hôtel géré par une équipe de 30 salariés : à l'étage, huit suites où les styles Empire et Louis XVI côtoient l'Art Nouveau dans une profusion de lustres vintage, lourds rideaux de velours moirés, pour une prestation hôtelière qui ne fait pas l'impasse sur la modernité (écrans tv plats, mini bars bien achalandés).

L'ancien salon de réception ? Il accueille à présent le bar conçu dans l'esprit cosy-chic des clubs privés. La salle à manger familiale ? Sous les immenses lustres vénitiens, le restaurant évoquant un salon parisien des années 20 avec tables Art Déco et chaises tapissées de cuir, peut accueillir jusqu'à 140 couverts.

32 résidences de vacances en locatif

Disséminées sur le vaste domaine, 32 résidences de vacances aménagées dans les anciennes dépendances du château, une piscine chauffée à débordement, un spa de 350 m2 en partenariat avec la marque « Cinq Mondes » et une salle de séminaire pouvant accueillir 200 personnes.

Domaine & Demeure n'en n'est pas à son coup d'essai, le viticulteur Laurent Bonfils et l'hôtelier Karl O'Hanlon ayant déjà signé la prestigieuse rénovation du château des Carrasses à Quarante (Hérault). Pour Serjac, leur ambition est clairement affichée :

« Nous souhaitons offrir une vision du luxe décontracté qui fait souvent défaut dans le réceptif, détaille Karl O'Hanlon. Cette idée infuse tout ce qu'on fait mais on n'est pas en train de construire une chaîne, bien au contraire : si Serjac est coupé dans le même tissus que Les Carrasses, il a sa propre identité, en plus luxueux. »

Le concept s'insère dans un principe d'immersion avec la population locale, l'accès à la conciergerie, au restaurant, au bar et aux événements à venir étant ouvert à la clientèle extérieure. Inversement, il devrait participer au rayonnement local de Puissalicon (1245 habitants) : « On estime que pour chaque euro dépensé chez nous, un euro est dépensé par la clientèle dans le village, les restaurants du coin, etc. », explique Karl O'Hanlon.

Le petit frère réceptif de Serjac l'a déjà démontré, en transformant le village de Quarante (1 680 habitants) depuis son ouverture, en 2011 :  considéré comme une référence œnotouristique régionale, avec un taux d'occupation annuel de 49%, Les Carrasses accueille une quarantaine de nationalités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2016 à 13:12 :
la résidence sera bien achalandé avec un mini bar bien pourvu, le chaland c'est le client

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :