Le rugbyman Benoît Paillaugue s’associe au chef Romain Salamone pour ouvrir un restaurant

 |   |  503  mots
Benoît Paillaugue, rugbyman du MHR, et Romain Salalmone, restaurateur montpelliérain.
Benoît Paillaugue, rugbyman du MHR, et Romain Salalmone, restaurateur montpelliérain. (Crédits : Guilhem Canal)
À la mi-novembre, un nouveau restaurant type bistrot chic ouvrira ses portes à Montpellier. Aux manettes, deux associés et amis : Romain Salamone, jeune chef disciple des frères Pourcel, et Benoît Paillaugue, le rugbyman demi de mêlée au MHR.

Le nom n'est volontairement pas encore révélé par les deux associés et amis...

A la mi-novembre, Romain Salamone, formé pendant près de dix ans chez les frères Pourcel à Montpellier et chef du restaurant Sensation à Lattes (34) depuis 2009 (aujourd'hui bistrot de 60 couverts et 8 salariés), ouvrira un nouvel établissement gastronomique à Montpellier, dans le quartier récent de Port-Marianne, à deux pas de l'Hôtel de Ville.

Dans cette deuxième affaire, le jeune restaurateur de 34 ans s'associe à un nom de l'Ovalie : Benoît Paillaugue, 31 ans, actuel demi de mêlée du MHR (Montpellier Hérault Rugby).

« Avec mon épouse Angélique, qui sera la 3e associée, nous cherchions à ouvrir un autre restaurant et cela s'est fait naturellement avec Benoît qui est un ami et avec qui nous partageons une même vision des choses », déclare Romain Salamone.

« On se connaît depuis longtemps avec Romain, dont j'ai aimé le personnage et la cuisine, ajoute Benoît Paillaugue, qui assure ne pas se mettre dans les pas de François Trinh-Duc, autre rugbyman montpelliérain qui avait ouvert son bar-restaurant La Chistera à Montpellier en septembre 2010. Aujourd'hui, je suis blessé (après une rupture des ligaments croisés, le joueur s'est fait opéré du genou au printemps, NDLR). C'est dur mais j'ai envie de penser à mon après-carrière, à ma future reconversion, même si elle n'interviendra pas avant cinq ans... Ça fait bien longtemps que j'ai cette idée dans un coin de la tête d'ouvrir un restaurant. Je suis un épicurien, j'aime la gastronomie française ! J'avais pensé le faire avec mon père, originaire du sud-ouest. L'opportunité s'est présentée avec Romain, et je me suis dit que c'était le bon moment. »

« VRP de luxe »

L'établissement d'environ 400 m2, qui se situera plus précisément en pied d'immeuble de La Mantilla, avec vue sur le bassin, sera un « bistrot chic », selon Romain Salamone, sur deux étages avec une grande cuisine ouverte et un potentiel de 120 à 160 couverts. Son ouverture aura nécessité un investissement d'environ 500 000 €, précise le restaurateur, et l'établissement devrait employer une quinzaine de salariés.

« Nous y proposerons une cuisine du sud, méditerranéenne, à base de produits locaux, comme au Sensation mais à plus grande échelle », précise-t-il.

L'aménagement du restaurant se fait en collaboration avec le rugbyman qui, selon Romain Salamone, pourrait ensuite...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :