Visa pour l’Image : les femmes photojournalistes à l’honneur

 |   |  632  mots
La programmation fera un zoom sur la bataille de Mossoul
La programmation fera un zoom sur la bataille de Mossoul (Crédits : DR)
Pour la 29e année, Perpignan devient le centre du monde du photojournalisme, durant 15 jours (du 2 au 17 septembre). Alors que cette nouvelle édition de Visa pour l'Image présentera au total 25 expositions , le programme s'annonce « extrêmement féminin », puisque sept femmes photojournalistes y présentent leur travail.

Parce que « le recul de l'État islamique à Mossoul est importante pour nous tous », selon Jean-François Leroy, directeur et fondateur du festival international du photojournalisme Visa pour l'Image, dont la 29e édition se tient à Perpignan du 2 au 17 septembre prochains, un zoom sera fait sur ce bastion stratégique de l'État Islamique (EI), arraché à l'organisation terroriste en juillet dernier, après des mois de luttes acharnées.

Ainsi, le travail de trois photojournalistes, Laurent Van der Stockt pour Le Monde (La bataille de Mossoul), Alvaro Canovas pour Paris Match (Mossoul, l'amère reconquête) et Lorenzo Meloni pour Magnum Photos (La chute du califat), sera présenté dans trois expositions témoignant de différentes périodes de cette bataille qui s'est soldée en juillet dernier, après près de neuf mois d'affrontements, avec la victoire des forces irakiennes.

« La brutalité inédite des affrontements conjuguée aux cruciaux enjeux géopolitiques qu'ils impliquent mérite que l'on s'y arrête, et même s'y attarde », explique Jean-François Leroy.

« Un programme divers et extrêmement féminin »

Cette nouvelle édition est qualifiée par le directeur du festival comme étant très...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :