Municipales à Nîmes : Jean-Paul Fournier donné en pôle-position par 2 sondages

 |   |  190  mots
(Crédits : Creative Common)
Le maire sortant affiche 34% d’intentions de vote dans un sondage Ipsos pour France Bleu Gard-Lozere et la Gazette de Nîmes.

Le maire sortant de Nîmes (30), Jean-Paul Fournier (LR) est donné favori par deux sondages réalisés par Opinion Way et Ipsos-Sopra Steria commandés à une semaine d'intervalle par Objectif Gard d'une part et La Gazette de Nîmes et France Bleu Gard-Lozère d'autre part.

Donné largement en tête avec 34 % des intentions de vote, l'élu sortant en poste depuis 2001 devance Daniel Richard, le candidat soutenu notamment par EELV et le PS. Il est crédité de 20 % des suffrages si l'élection avait lieu aujourd'hui.

La position de challenger de l'ancien patron de Sephora est d'ailleurs la principale surprise de ces sondages. Traditionnellement fort, le Rassemblement national emmené par Yohann Gillet affiche 19 % des intentions de vote (légèrement en-deçà des résultats obtenus récemment dans la Rome française) tandis qu'Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole notamment soutenu par LaREM et les Centristes, affiche 15 % d'intentions de vote.

À ce jour, sur les huit candidats déclarés, un seul, Yvan Lachaud, a présenté la totalité de sa liste mais aucun prétendant à l'Hôtel de Ville n'a encore présenté son programme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2020 à 10:48 :
Monsieur Lachaud est à sa vraie place. Ses derniers ralliements (Jalaguier, Gaudibert) sont catastrophiques. On ne bâtit pas une liste sérieuse avec des "opportunistes mercantiles" connus de tous. Et ne parlons même pas de la gestion désastreuse du dossier Saur. Comment accepter que les "nîmois" aient surpayé leur consommation d'eau alors que de nombreux médias consuméristes (Que Choisir, Clcv) exposaient ce qu'il en était. Il est même à souhaiter que Monsieur Lachaud perde également son mandat de Président de l'Agglo. Quant à Monsieur Richard en dépit d'un visage à la "Léo Férré", il n'a vraiment rien d'un "gilet jaune".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :