Municipales à Perpignan : Jean-Marc Pujol et Louis Aliot face à face au 2nd tour

 |   |  503  mots
Jean-Marc Pujol et Louis Aliot s'affronteront au 2nd tour des municipales de Perpignan, le 28 juin prochain.
Jean-Marc Pujol et Louis Aliot s'affronteront au 2nd tour des municipales de Perpignan, le 28 juin prochain. (Crédits : DR)
La quadrangulaire qui s’était dessinée suite au premier tour des élections municipales du 15 mars dernier n’est plus d’actualité à Perpignan. Deux des candidats, Romain Grau (LREM) et Agnès Langevine (EELV), ont décidé de se retirer au profit de Jean-Marc Pujol (LR) qui affrontera seul Louis Aliot le 28 juin prochain.

Redistribution des cartes électorales à Perpignan. À la suite du retrait pour le second tour des élections municipales de Romain Grau, candidat LREM, et d'Agnès Langevine, candidate EELV, le duel final pour le fauteuil de maire de la Cité catalane se fera donc entre Jean-Marc Pujol (LR) et Louis Aliot. La même configuration qu'en 2014.

Selon les deux candidats qui se retirent, ce front républicain est la seule solution pour empêcher le cadre du Rassemblement National, qui se présente sans étiquette, de s'emparer de la mairie.

« Aujourd'hui, dans le cadre du second tour des élections municipales à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2020 à 8:14 :
Monsieur Pujol, une personne hautaine, qui vous sert la mains (pendant les éléctions), et qui ne vous regarde même pas... comme ses Maires adjointes...

Il ne méritent pas la Ville de Perpignan.

Ignorant les personnes en difficultés, la ville est sale et très mal entretenue... Déjections canines, et poubelles par terre... les rues sentent l'urine et les excréments d'animaux...

Par contre, on nous taxe sans cesse pour se garer en centre ville... La majorité des perpignanais ne vont plus dans les boutiques du centre ville...

Une police inexistante et des SDF de partout à quémander, à chaque carrefours...

Un bien triste bilan...
a écrit le 04/06/2020 à 14:39 :
Finalement il faut être pour s'unir contre le RN. Pourquoi ? Non pas par moralisme stupide, improductif et écœurant, mais tout simplement pour empêcher que ce parti d'imposteur continue de s'implanter dans notre pays en y détournant le pognon comme les autres, ils sont déjà beaucoup trop nombreux à en vouloir toujours et encore plus !

Le RN a montré que c'était un parti anti-français, oui oui anti-français à fond même, quand il est entré à l'assemblée européenne avec le programme de sortir de l'UE puis dès qu'il en a touché des millions d'euros là a décidé de ne plus sortir de l'UE. Uniquement et seulement des imposteurs. Comme les autres certes mais en plus ce sont des imposteurs comme les autres se faisant leur beurre sur la dénonciation des autres imposteurs.

Ça ne fera pas avancer le pays mais peut-être permettra moins d'hémorragie d'argent public, peut-être...

Élections pièges à gonds.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :