Jean-Pierre Grand : « En politique, on n’est jamais réélu par hasard »

 |   |  1036  mots
Jean-Pierre Grand, sénateur-maire de Castelnau-le-Lez (34).
Jean-Pierre Grand, sénateur-maire de Castelnau-le-Lez (34). (Crédits : Cécile CHAIGNEAU)
Le maire de Castelnau-le-Lez tire sa révérence. À compter du 30 septembre, il ne sera plus le premier magistrat de cette ville mitoyenne de Montpellier, et ne gardera que son mandat de sénateur, comme lui impose la loi. Le coup d’œil dans le rétroviseur des années écoulées n’empêche pas l’élu de garder un œil sur la politique locale actuelle et future…

Jean-Pierre Grand, encore maire (Les Républicains) de Castelnau-le-Lez pour un mois, scrute le rétroviseur et exhume les archives qu'il va compiler dans un livre, publié par la Ville en mémoire des trente-quatre années qu'il a passées dans le fauteuil de maire.

En effet, conformément à ce qu'il avait annoncé, et afin de se mettre en conformité avec la loi de non-cumul des mandats à compter du 1er octobre 2017, l'élu abandonne son mandat de maire pour ne conserver que celui de sénateur (depuis octobre 2014).

Ses motivations ?

« Je ne finasse jamais avec la loi, qui veut qu'on abandonne le dernier mandat acquis, répond-il. J'ai une longue carrière d'élu. La première fois où je l'ai été, c'était en mars 1977, comme conseiller municipal... Cela fait donc un peu plus de 40 ans que je n'ai pas passé sans une seule journée sans être élu ! De toute façon, je ne me serai pas représenté en 2020. »

Une vision à 30 ans

Âgé de 66 ans, cet ancien collaborateur de Jacques Chaban-Delmas, qui fut son mentor en politique, est maire de Castelnau-le-Lez (20 000 habitants) depuis mars 1983.

« Le mandat de maire est le plus beau mandat de la République, celui où on se réalise, on est à la barre du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :