Stéphanie Jannin réintègre ses fonctions à la Ville et la Métropole de Montpellier

 |   |  255  mots
(Crédits : Christine Caville)
Stéphanie Jannin a été relaxée dans un dossier de logements sociaux par le tribunal correctionnel de Montpellier. Bien que condamnée à 5 000 € d'amendes dans une 2e affaire, elle a été réintégrée par Philippe Saurel, le 4 décembre, au sein des exécutifs municipal et métropolitain.

Stéphanie Jannin vient d'être relaxée par le tribunal correctionnel de Montpellier dans une affaire où elle était poursuivie pour prise illégale d'intérêt, en raison du vote d'un marché de logements sociaux accordée à une société qui l'avait employée. Sitôt la décision connue, le 4 décembre, Philippe Saurel l'a réintégrée à ses côtés, dans de nouvelles fonctions.

"Le tribunal correctionnel vient de relaxer Stéphanie Jannin de l'intégralité des fautes qui lui avaient abusivement été imputées dans le cadre du dossier « Las Rébès », à la veille des élections législatives 2017, déclare le maire de Montpellier et président de la Métropole dans un communiqué. L'association "Les enfants de la colline" est entièrement déboutée. Le tribunal indique que Stéphanie Jannin a toujours agi dans l'intérêt général. Sa moralité et sa probité ont été reconnues sans équivoque. En conséquence, je la confirme dans ses fonctions d'adjointe au maire de Montpellier et de vice-présidente de la Métropole. Elle sera désormais chargée de l'environnement, du développement durable, du climat et de la biodiversité."

Par ailleurs, Stéphanie Jannin a été condamnée, dans une deuxième affaire, à 5 000 € d'amende : elle était poursuivie pour avoir voté des subventions à une association d'architectes que présidait son conjoint. Une condamnation "pour une erreur technique et administrative", fait valoir son avocat. Stéphanie Jannin réfléchit à la possibilité de faire appel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :