Carole Delga, une rentrée entre crise sanitaire et élections régionales

 |  | 992 mots
Lecture 5 min.
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et future candidate à sa succession aux prochaines élections régionales.
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et future candidate à sa succession aux prochaines élections régionales. (Crédits : Cécile Chaigneau)
La présidente (PS) de la Région Occitanie, Carole Delga, a remplacé la traditionnelle cérémonie des vœux par un tour des départements de son territoire, où elle rencontre les médias locaux. Elle en profite pour faire le tour des sujets d’actualité, mais aussi pour évoquer les prochaines échéances électorales. Revue de détail depuis l’Hérault.
  • Vaccination : inquiétude sur le nombre de doses

« J'ai poussé un coup de gueule il y a dix jours pour dire que la gestion de la campagne de vaccination était trop centralisée. Depuis, les choses ont évolué et il y a eu amélioration la semaine dernière. Aujourd'hui, il existe 24 centres de vaccination dans l'Hérault et 120 en Occitanie, ce qui est plutôt bien. La problématique maintenant, c'est le nombre de doses de vaccins disponibles. Fin novembre, les Régions avaient proposé d'acheter des vaccins en complément pour être en capacité de soutenir la massification de la vaccination. Nous avons sollicité quatre laboratoires. Pfizer vient de nous répondre par la négative car leur production est réservée par les États. Sanofi ne proposera rien avant fin de l'année. Et Moderna et Astra-Zeneca réservent leur réponse et sont en train de regarder comment produire. Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas totale transparence dans les négociations de l'État avec les laboratoires... Du côté du stockage des vaccins, il n'y a pas de problème, cela se fait dans les frigos des CHU et des SDIS. Aujourd'hui, il existe deux hôpitaux mobiles, rattachés au CHU...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2021 à 23:48 :
J'ai dû travailler avec urbasolar sur les installations photovoltaïques de la sococim cimenterie de Dakar mais j'apprécie énormément votre travail je veux même travailler avec vous dans votre équipe

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :