Axelle Lemaire met les territoires ruraux au cœur de la médiation numérique

 |   |  566  mots
Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique, clôturait les Assises nationales de la médiation numérique, le 25 novembre à Mende
Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique, clôturait les Assises nationales de la médiation numérique, le 25 novembre à Mende (Crédits : Sabrine Khenfer)
Les 4es Assises nationales de la médiation numérique se sont tenues à Mende (48) du 23 au 25 novembre, en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique. Les réflexions ont débouché sur la création de la Mednum, coopérative fédérant les acteurs de la médiation numérique.

En octobre, la loi pour une République numérique a été promulguée afin d'encourager le développement de l'économie numérique et d'en garantir l'accès à tous les territoires. C'est dans ce contexte que se sont tenues les 4es Assises de la médiation numérique à Mende (48). Pour Axelle Lemaire, présente le 25 novembre, « c'est une très bonne chose car c'est une priorité d'éviter l'exclusion des territoires ruraux de cette révolution numérique, grâce à qui, avec une bonne idée et une bonne connectivité, l'innovation peut-être partout. »

Le potentiel des Écoles du numérique

En région Occitanie, deux Métropoles possèdent le label French Tech (qui identifie les écosystèmes dynamiques en matière de start-ups) : Toulouse et Montpellier.

« Cela représente 8 400 entreprises liées au numérique, avec un leadership dans les domaines de la programmation, de l'édition de programmes et des jeux vidéo, explique Aurélie Maillols, vice-présidente de la Région en charge de la montagne et de la ruralité. Demain, 90% des emplois seront liés au numérique. Or, les trois quarts de notre territoire ne sont pas en zone urbaine et il faut donc accompagner les publics en difficulté avec des Écoles...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :