Contrats financiers avec l’État : Montpellier négocie un taux de dépense à la hausse

 |   |  906  mots
Philippe Saurel et Pierre Pouëssel ont signé les contrats financiers entre l'Etat, la Ville et la Métropole de Montpellier le 23 mai 2018.
Philippe Saurel et Pierre Pouëssel ont signé les contrats financiers entre l'Etat, la Ville et la Métropole de Montpellier le 23 mai 2018. (Crédits : Cécile Chaigneau)
Le 23 mai, l’État a signé avec la Ville et la Métropole de Montpellier des contrats financiers dans le cadre la Loi de programmation des finances publiques 2018-2022. Les deux collectivités ont obtenu, durant les négociations menées avec l’Etat, une augmentation de la hausse annuelle consentie de leurs dépenses de fonctionnement.

Le maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole (M3M), Philippe Saurel, le rappelle en préambule : « La France s'est engagée à économiser 65 Mds € au cours des cinq prochaines années dans les budgets des administrations publiques (afin de parvenir à un déficit public en dessous du seuil des 3 % imposé par le pacte de stabilité et de croissance européen, NDLR). On demande aux collectivités locales de réguler leurs dépenses. Le précédent gouvernement avait diminué les dotations depuis 2014, ce qu'on appelait la "contribution de redressement des comptes publics". Le gouvernement actuel a fait un choix différent : maintenir le niveau des dotations mais encadrer l'évolution des dépenses de fonctionnement, fixée à 1,2 % par an. Ce qui exige une prise en main très sérieuse des collectivités ».

La démarche se traduit par la signature de contrats financiers entre État et collectivités territoriales (Régions, Conseils départementaux, Métropoles, Villes... dont le budget de fonctionnement représente plus de 60 M€). Ainsi, dans le cadre de la Loi de programmation des finances publiques 2018-2022, 322 collectivités françaises sont-elles invitées à signer ces...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :