Gilets jaunes : "Toute la société est organisée autour d’une dépendance à l’automobile"

 |   |  866  mots
Laurent Chapelon, professeur à l’Université Paul Valéry-Montpelllier III, est spécialiste de l’aménagement et des mobilités
Laurent Chapelon, professeur à l’Université Paul Valéry-Montpelllier III, est spécialiste de l’aménagement et des mobilités (Crédits : Christine Caville)
Selon Laurent Chapelon, professeur à l’Université Paul Valéry-Montpelllier III spécialiste des problématiques d’aménagement de l’espace et de transport, la crise des gilets jaunes révèle les paradoxes d’un système de transport tout entier organisé autour de la voiture, des infrastructures jusqu’aux services associés, depuis le début du XXe siècle. Or, selon lui, les alternatives propres à faible coût ne sont pas prêtes.

N'y a-t-il pas un paradoxe à encourager le basculement vers la voiture électrique alors que l'infrastructure, en bornes électriques notamment, est loin d'être opérationnelle ?

Laurent Chapelon : Il...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :