Le Sénat efface (provisoirement) la fusion Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées

 |   |  199  mots
La nouvelle carte après le vote de la commission spéciale du Sénat
La nouvelle carte après le vote de la commission spéciale du Sénat (Crédits : Sénat)
La commission sénatoriale chargée du projet de réforme territoriale a voté, le 21 octobre, un amendement annulant la fusion entre Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon. Le vote de la loi au Sénat, aujourd'hui en 2nde lecture, doit intervenir le 30 octobre.

La commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la délimitation des régions et aux élections régionales et départementales a voté un amendement rétablissant le Languedoc-Roussillon sur la nouvelle carte des régions que devra produire la réforme en cours d'examen au Parlement.

Au terme de ce vote, avec l'annulation des fusions qui concernaient le Languedoc-Roussillon mais aussi l'Alsace, le nombre de régions sur la nouvelle carte passerait de 13 à 15 (contre 22 aujourd'hui).

"À l'article 1er qui modifie la délimitation des régions, la commission des lois a adopté l'amendement n°76 qui tend à ne pas fusionner les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées", rapporte le site officiel du Sénat.

L'examen et le vote en seconde lecture du projet de loi au Sénat auront lieu du 28 au 30 octobre. En juillet dernier, lors du vote en première lecture, le Sénat, qui comptait alors une majorité de gauche, avait déjà rejeté le projet de carte soumis par le gouvernement. L'Assemblée nationale l'avait ensuite rétabli.

En cas de divergence subsistante entre les deux chambres au terme de la seconde lecture, l'Assemblée nationale aura le dernier mot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2014 à 13:29 :
C'est vrai que l'on a du temps !!!! Alors que l'on cherche des économies ces gens là ne font que protéger leur fromage ou le fromage de leurs copains ! A quand la suppression du Sénat Monsieur Hollande ?
Réponse de le 23/10/2014 à 17:16 :

Ce sujet pue la magouille
Réponse de le 25/10/2014 à 10:46 :
Pour l'instant la plupart des économistes estiment que cette réforme va engendrer des sur coûts.
a écrit le 23/10/2014 à 10:32 :
C'est vraiment n'importe quoi cette réforme de la carte régionale. L'état veut juste réduire le nombre de régions pour réduire la dotation globale aux régions( 3 régions fusionnant n'auront pas le budget des 3 anciennes régions mais uniquement d'une seule région, et le nombre de dirigeants baissera à peine ce qui créera une hausse de la fiscalité sur les français); il n'y a pas de cohérence derrière c'est uniquement une arnaque. J'exige qu'on arrête cette monstruosité. La commission Balladur( et il y en avait eu 2 autres encore avant) avait déjà fait un bon boulot de redécoupage il n'y avait qu'à appliquer ce qui était déjà choisi au lieu de tout refaire sur un coin de table en 1 heure avec des manips politiciennes.
Réponse de le 23/10/2014 à 16:52 :
totalement d'accord, mais il faut aller au bout : faire chiffrer les économies normalement engendrées, car toute réorganisation doit donner lieu de façon rapide à de grosses économies (bâtiments, cadres, personnel..) et les faire appliquer par obligation, couper d'autorité d'autant des les budgets !!! quand au bricolage, 100% d'accord, en coin de table avec les barons, le drian a demandé à hollande de conserver sa bretagne intacte, donc la loire atlantique n'est pas rattachée.. et on découpe mais on n'a pas défini les missions...etc etc ...incroyable d'amateurisme et d'incompétence, on est gouvernés par des gros nuls en gestion qui couleraient n'importe quelle pme en 3 mois !!!
Réponse de le 25/10/2014 à 11:03 :
En France ce sont toujours les idéologies qui prévalent sur les réalités à droite comme à gauche. Mais avec les socialistes on atteint des sommets. Même les objectifs de cette fusion ne sont pas clair. On a jamais des entreprises fusionner sans savoir pourquoi. Oú est le projet ?
a écrit le 23/10/2014 à 10:17 :
Le Sénat, encore plus conservateur que le Parlement : il a aussi retoqué le Plan d'Urbanisme Intercommunal, qui était pourtant une bonne idée pour libérer du foncier et construire plus de logements moins chers. Bref, résoudre un problème lancinant pour le petit peuple, dont il n'a cure.
Il est grand temps de balayer tout çà.
a écrit le 23/10/2014 à 9:26 :
A la fin, on retournera à la carte actuelle. Le redécoupage régional a été organisé par les copains d'Hollande et n'a aucune autre logique...
a écrit le 23/10/2014 à 9:18 :
en terme d’économie le fusion des régions coutera au final au mieux autant et sans doute plus qu'actuellement.
Pour de vrais économies il faut se concentrer sur la suppression des départements et la fusion des petites communes
Réponse de le 25/10/2014 à 10:49 :
Vous avez entièrement raison. C'est pour cela que Hollande le courageux s' attaque aux régions. C'est plus facile et cela concerne moins d'élus.
a écrit le 23/10/2014 à 8:53 :
Ils feraient bien d'annuler aussi la fusion aquitaine poitou qui est un total non sens géographique... tout ceci n'étant piloté que par leurs petits intérêts personnels en amis bien pensants...
a écrit le 23/10/2014 à 7:48 :
Il serait grand temps de réduire de moitié les députés et sénateurs et les nombreux collaborateurs souvent c'est la famille,voila une belle économie ,cela est un vrai gaspillage ah il est vrai que nous avons le titre de champion du monde de la représentativité mais a quel prix,A coté de cela ils nous demandent continuellement des efforts ,et alors eux aussi devraient montrer l'exemple
a écrit le 22/10/2014 à 22:55 :
Quelqu'un peut m'expliquer a quoi sert le sénat. A part coûter 600 millions par an et ralentir les réformes ?
Réponse de le 23/10/2014 à 8:55 :
C'est un mouroir géant dans lequel on fourgue les pachydermes inutiles... juste avant le cimetière...
Réponse de le 23/10/2014 à 16:56 :
600 millions de coût du sénat, mais vous êtes bien loin du compte. déjà ils ont 140 000e de caisse noire par sénateur par an pour en faire ce qu'ils veulent, au pire dans de petits projets locaux pour s'acheter leurs voix puisque ce sont des élus qui les élisent !!!! incroyable !! mais bien pire, ils se sont mis 1,5 milliards à gauche pour améliorer leur retraite en toute illégalité, et larcher avait interdit à la cour des comptes de venir les auditer !!! une vraie république babanière mais qui se prend pour le bon exemple et veut donner des leçons à la terre entière !!

en bon français c'est du détournement massif d'argent public en bande organisée, mais en toute impunité !!
Réponse de le 23/10/2014 à 17:19 :

Il faudrait faire une descente pour leur piquer tout ce fric malsain
a écrit le 22/10/2014 à 22:18 :
C dommage, si au moins il avait réussi a faire ça et a mener la réforme jusqu au bout, François aurait pu se targuer d avoir réussi une réforme progressiste. Au lieu de ça les barons locaux vont continuer a de goinfrer d argent public...
Réponse de le 25/10/2014 à 10:54 :
Mener la réforme jusqu'au bout ? Vous voulez rire ? Pas de concertation. Pas d'études d'impact. Pas d'objectifs stratégiques ou d'économies pour ces nouvelles collectivités. Juste un dessin sur un coin de table. Cette réforme est un travail d'amateur. C'est d'autant plus regrettable que la question est intéressante et qu'ils sont en train de braquer les Français pour un bon moment.
a écrit le 22/10/2014 à 22:13 :
Le problème majeur de ce pays est l'incapacité de prendre une décision et de s'y tenir . C'est la raison pour laquelle les français ne sont jamais pris au sérieux a l'étranger. Pas fiable est ce que l'on dit . Enfin, bientôt le FMI et la banque mondiale viendront frapper la porte et exigeront par la force de rembourser le déficit de l'état . Rien a attendre avant . Pas de courage ici
Réponse de le 25/10/2014 à 10:59 :
Vous n'avez pas tort. En même il faut aussi dire que les décisions sont très souvent prises à la va vite sur un coum de tête. Le résultat : difficile d'asseoir des réformes sans arguments solides. Cette réforme territoriale est un cas d'école. Pour chaque fusion les supporters de cette réforme devraient être capable d'énoncer des projets précis, des potentialités d'économies, des synergies économiques, des objectifs à atteindre. Du concret quoi !
a écrit le 22/10/2014 à 18:10 :
Encore une réforme annulée par le sénat !
a écrit le 22/10/2014 à 17:20 :
@stupidité ou manip ? Tout à fait d'accord avec vous. Cette fusion n'intervient absolument pas au bon moment dans la mesure où elle va engendrer une augmentation de la dépense publique régionale à moyen terme et des économies absolument pas avérées à long terme... La priorité n°1 est de mieux répartir les compétences pour éviter les doublons entre collectivités.
En ce qui concerne le développement économique de la région, il n'y a strictement rien à attendre de cette réforme. Les seul résultat sera une baisse du taux du chômage moyen pour le LR par simple manipulation des chiffres...
Ce qu'il faut à la région la plus pauvre de France, c'est de l'emploi. Il y a plusieurs décennies, l'Etat a décidé de réamorcer l'activité économique dans la région toulousaine alors en plein déclin en y développant la filière aéronautique au lieu de la conserver intégralement en région parisienne. Pourrions nous avoir également une part du gâteau ou sommes nous condamner à accueillir toujours plus de précaires et de Rmistes venus notamment d'Ile de France sans aucune contrepartie ?
a écrit le 22/10/2014 à 17:05 :
Oui à la fusion Languedoc -Roussillon et Midi - Pyrénées qui vont devenir une région très forte et se rapprocher davante de Barcelone Son nom !!!!! Midi- Méditerranée!!!!! sonne très bien ou Pyrénées! Roussillon.
Réponse de le 22/10/2014 à 17:24 :
Additionner des régions et des populations ne changera strictement rien aux problèmes de chômage du LR et au quotidien des habitants. Cela permettra juste de diluer le problème dans une région un peu plus vaste, mais concrètement cela n'engendrera ni d'économies pour le secteur public, ni de relance de l'activité économique. Vous croyez quoi ? Qu'Airbus va installer des activités à Montpellier ? Cette réforme est complètement à côté de la plaque !
a écrit le 22/10/2014 à 11:19 :
Nous avons fait une "décentralisation" pour mieux "centraliser" pas la suite pour cause d'économie! A quoi cela rime de répéter au niveau des régions ce qui existe au niveau de la nation! Où est l'économie?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :