La direction d'Evotec qui reprend le site toulousain de Sanofi détaille son projet

 |   |  312  mots
(Crédits : ON / Rémi Benoit)
L’officialisation du partenariat entre Evotec et Sanofi s’est déroulée à la mairie de Toulouse le 31 mars en présence de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole. Le groupe Allemand Evotec s’installe dans les locaux de Sanofi dans le cadre du "bioparc" de l’Oncopole à Toulouse. Werner Lanthaler, P-dg d’Evotec, compte recruter 20 chercheurs et vise un effectif avoisinant les 300 à 350 salariés d’ici à 5 ans à Toulouse.

Avec le partenariat conclu le 31 mars à la mairie de Toulouse en présence de Jean-Luc Moudenc entre Sanofi et Evotec, 208 des 250 salariés toulousains de Sanofi passent sous le contrôle d'Evotec dans la section recherche scientifique. Les 42 salariés restants travailleront sur la plateforme support de Sanofi.

Werner Lanthaler, PDG d'Evotec vise "une croissance de 10 %" et compte recruter une vingtaine de chercheurs pour la première année à Toulouse, sur le bioparc de l'Oncopole. D'ici à 5 ans, les effectifs d'Evotec devraient atteindre les 300 à 350 salariés. Craig Johnstone sera le directeur de la structure Evotec à Toulouse. Ce laboratoire pharmaceutique Allemand, que son PDG qualifie de "société mondiale" est présent dans 9 pays, fort de 650 salariés.

Un investissement de 250 M€

De son côté, Philippe Luscan, le président de Sanofi-France, a déclaré que cette "alliance extérieure sera prometteuse pour le site de Toulouse, pour le développement du bioparc de l'Oncopole". Sur les 250 millions d'euros d'investissement promis par Sanofi, "50 seront consacrés à la recherche et entre 180 et 200 millions à l'ensemble des frais relatifs aux structures, aux plateformes scientifiques et aux salaires", a affirmé Malika Haïmeur, la vice-présidente Sanofi de la plateforme scientifique recherche et développement.

La recherche se portera en priorité sur le domaine de l'oncologie, sur les maladies du système nerveux, mais Evotec devrait s'attaquer à tous les domaines thérapeutiques. Le bioparc de l'Oncopole accueille déjà 6 sociétés sur son site. L'alliance entre Sanofi et Evotec vise à "renforcer la recherche biomédicale à Toulouse, à assurer la transition vers la nouvelle économie avec l'innovation et les nouvelles technologies. L'oncologie est présente au cœur de nos activités. Notre vision ne se fait pas sur 5 ans, nous pensons que, dans les 30 années qui viennent, nous allons nous attaquer à la cause des maladies et non plus aux symptômes", a déclaré Werner Lanthaler.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :