Le Crédit Agricole Toulouse 31 veut développer son activité immobilière

 |   |  105  mots
Élisabeth Sicre, directrice du marché des particuliers, titres et immobiliers au Crédit Agricole Toulouse 31, reviens sur l'année 2014 et évoque les projets de son entreprise.

Après une bonne année 2014, avec un résultat net de 66 millions d'euros, le Crédit Agricole Toulouse 31 souhaite continuer son développement et sa diversification. Élisabeth Sicre évoque notamment les activités immobilières et assure que le groupe ambitionne d'équilibrer "nos métiers traditionnels bancaires et nos nouveaux métiers (assurance et immobilier)". Elle donne également les caractéristiques du marché immobilier de Toulouse. Par ailleurs, les nouvelles technologies ont offert de nouvelles perspectives aux métiers de la banque. De ce fait, Élisabeth Sicre l'affirme, "il n'y a pas de raison que notre développement ne se poursuive pas en 2015".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2015 à 9:23 :
C'est du grand n'importe quoi. Tout ceci entretient la confusion et le mélange des genres. Une banque de dépôts, n'est pas une banque d'affaires et une banque d'affaires n'est pas une banque immobilière. Cette recherche de la "rentabilité à tout prix" à travers la "financiarisation" conduit au désastre économique. Le Crédit Agricole a été créé pour soutenir l'agriculture (ou ce qu'il en reste), pas pour se lancer dans des spéculations qui ne correspondent pas à son coeur de métier. Un grand "merci" tout de même à Hebdo Languedoc pour ses informations et débats pertinents et la liberté qu'il laisse à chacun pour s'exprimer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :