Onedirect : Emmanuel Stern et Hervé Lafont reprennent les commandes

 |  | 548 mots
Lecture 3 min.
Les nouveaux dirigeants veulent poursuivre le développement de Onedirect en le renforçant sur ses quatre principaux métiers : casques téléphoniques, téléphones sans fil qui se connectent à la box, talkie-walkie, et audio et visioconférence.
Les nouveaux dirigeants veulent poursuivre le développement de Onedirect en le renforçant sur ses quatre principaux métiers : casques téléphoniques, téléphones sans fil qui se connectent à la box, talkie-walkie, et audio et visioconférence. (Crédits : DR)
Spécialisé dans la téléphonie d’entreprise, Onedirect est à nouveau piloté par ses cofondateurs et anciens dirigeants Emmanuel Stern et Hervé Lafont. Leur cap ? La mise en place d’une nouvelle stratégie de croissance axée sur les quatre principaux métiers de l’entreprise. Confinés mais opérationnels, ils tiennent les manettes depuis Barcelone et Perpignan.

Après avoir revendu la société qu'ils avaient cofondée en 1999, Emmanuel Stern et Hervé Lafont sont de retour chez Onedirect. En effet, les deux hommes ont repris les rênes de l'entreprise le 18 mars dernier, en concertation avec l'actionnaire principal Naxicap, fonds d'investissement qui avait racheté la société en 2011.

Désireux de prendre un nouveau virage stratégique plus en phase avec « l'époque » et l'évolution des outils de communication des entreprises, toujours plus axés sur les nouvelles technologies notamment sans fil et à distance, Naxicap remet l'avenir de Onedirect entre les mains des deux entrepreneurs qui incarnent, pour le leader de la téléphonie d'entreprise, la continuité et la stabilité.

Partenaire de ZOOM

L'objectif principal du tandem, qui ne s'était jamais éloigné de l'entreprise (ils détiennent encore un peu moins de 15 % des parts) : poursuivre le développement de Onedirect en le renforçant sur ses quatre principaux métiers.

« Ces quatre métiers sont les casques téléphoniques, les téléphones sans fil qui se connectent à la box, les talkie-walkie et enfin l'audio et la visioconférence », liste Emmanuel Stern qui rappelle que Onedirect est aujourd'hui l'un des principaux partenaires de l'application de visioconférence ZOOM, massivement utilisée durant cette période de confinement.

Les deux hommes mettront en œuvre cette stratégie de croissance depuis Barcelone et Saint-Estève, ville située près de Perpignan et qui accueille depuis le départ le siège social de Onedirect ainsi qu'un entrepôt logistique de 4 000 m2.

Atteindre 100 M€ de chiffre d'affaires

Ces segments de marché, stratégiques pour Onedirect, seront consolidés dans l'ensemble des 9 pays où est présente l'entreprise : la France, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, le Portugal, la Belgique, le Pays-Bas et la Pologne où a récemment vu le jour une filiale.

« Le travail est toujours passionnant. Grâce à l'accélération des outils de communication à distance, notre objectif est de faire passer le chiffre d'affaires actuel de 60 M€ à 100 M€, dans les trois prochaines années », table Emmanuel Stern, également président de la Communauté French Tech Perpignan et propriétaire de l'hôtel 4* La Villa Duflot.

150 salariés en télétravail

L'entrée en fonctions du binôme, le 18 mars dernier, s'est faite dans un contexte de crise sanitaire : celui du covid-19 qui impacte plus de la moitié de l'humanité. Avec les mesures de confinement en vigueur depuis le 17 mars en France, l'ensemble des 150 salariés de Onedirect, répartis entre Saint-Estève (65 employés), Montpellier, Barcelone et Berlin, sont en télétravail.

« Notre prise de poste s'est faite virtuellement, puisque nous travaillons tous depuis notre domicile via un serveur à distance, explique Emmanuel Stern. Il s'agit d'une expérience inédite, aussi bien pour nous que pour nos salariés, que nous n'avons pas encore eu l'occasion de rencontrer physiquement. Malgré la situation, les salariés restent confiants, motivés et rassurés de pouvoir poursuivre leur activité, mais aussi rassurés par notre arrivée. »

Majoritairement détenu par Naxicap, Onedirect compte également parmi ses actionnaires BNP Paribas Développement, fonds d'investissement de la banque privée dédié aux PME et ETI. Emmanuel Stern et Hervé Lafont détiennent quant à eux « un peu moins de 15 % des parts ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :