Schneider Electric Montpellier : des salariés en grève de la faim

 |  | 418 mots
Lecture 2 min.
Les salariés du site de Schneider Electric à Lattes sont en grève depuis le 14 janvier dernier.
Les salariés du site de Schneider Electric à Lattes sont en grève depuis le 14 janvier dernier. (Crédits : DR)
Depuis septembre 2020, les salariés montpelliérains de Schneider Electric savent que le groupe fermera le site héraultais. Soit 80 personnes sur le carreau en juillet prochain. Un bras de fer s’est instauré entre la direction du groupe et les salariés, ces derniers négociant âprement une prime de préjudice. Un mouvement de grève a démarré le 14 janvier et deux salariés viennent d'entamer une grève de la faim ce 18 janvier.

L'usine Schneider Electric de Lattes, à côté de Montpellier, produit des ampoules à vide pour disjoncteurs et contacteurs ainsi que des disjoncteurs, et c'est aussi là que se trouvent les services après-vente des équipements en fin de vie.

Depuis la mi-septembre, les 80 salariés héraultais savent que la direction du groupe a décidé de fermer le site, officiellement dans le cadre d'une réorganisation d'une partie de son activité de production moyenne tension en France en raison...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :