ITK lance un projet régional de 4,8 M€ soutenu par le FUI

 |   |  360  mots
Retenu le 9 mai au 21e appel à projets du Fonds unique interministériel, le projet NV2 est porté par ITK et associe trois autres entreprises régionales. Objectif : développer un outil d’aide à la décision permettant d’ajuster la gestion de l’azote aux objectifs qualitatifs des vins.

« Le projet NV2 - « Piloter l'azote de la vigne à la cave pour maîtriser le profil organoleptique des vins » - est retenu au 21ème appel à projets du Fonds unique interministériel », annonce le 9 mai l'entreprise ITK, porteuse du projet et spécialisée dans les outils d'aide à la décision pour l'agriculture

Aux côtés d'ITK figurent trois autres entreprises régionales dont Nyseos (Montpellier, 34) spécialisée dans les analyses qualitatives et l'aide à la décision en œnologie, le groupe Frayssinet (Rouairoux, 81), leader français de la fertilisation organique des sols et enfin la société Lallemand (Blagnac, 31), spécialiste de la production de levures et de compléments nutritifs pour les fermentations. Le projet rassemble également quatre unités de recherche publique ainsi que l'Institut français de la vigne et du vin (IFV).

Après l'eau, l'azote

Ces différentes parties prenantes du projet se sont rencontrées au sein du pôle de compétitivité Qualimed, précise Philippe Stoop, le directeur Recherche et innovations d'ITK.

« Ce projet est la suite logique d'un premier projet qui avait bénéficié du FUI en 2009 et débouché sur la création du logiciel Vintel, indique Philippe Stoop. Cette solution permet d'optimiser la qualité du vin en améliorant la gestion du facteur eau. Cette fois-ci, nous le faisons avec l'azote, le deuxième  facteur limitant de la production viticole. »

Verizon dans la boucle

L'ajout de nouvelles fonctionnalités au logiciel Vintel est donc l'un des objectifs de ce projet. À terme, deux outils d'aide à la décision complémentaires devraient être créés : l'un pour les viticulteurs, l'autre pour les œnologues. Le marché français est visé mais également le marché californien, notamment depuis la signature d'un partenariat avec le géant américain des télécoms Verizon.

Le projet doit démarrer dès l'automne 2016 et s'étendre sur 4 ans. Son budget total s'élève à 4,8 M€ dont 1,9 M€ de subventions.

L'entreprise ITK réalise 4 M€ de chiffre d'affaires et compte 50 salariés. Elle ambitionne d'atteindre une taille d'ETI (entreprise de taille intermédiaire) d'ici à 2020, soit plus de 250 employés et un CA de 20 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :