Quantum Surgical obtient 2 M€ en vue de lancer son robot en 2021

 |   |  237  mots
Quantum Surgical développe une solution robotique dédiée au traitement mini-invasif du cancer du foie.
Quantum Surgical développe une solution robotique dédiée au traitement mini-invasif du cancer du foie. (Crédits : Quantum Surgical)
Le 21 janvier, Quantum Surgical annonce que bpifrance vient de lui accorder 2 M€ pour le développement de sa plate-forme robotisée destinée au traitement du cancer du foie. Après les test précliniques prévus cette année, la commercialisation doit démarrer en 2021.

Quantum Surgical, entreprise montpelliéraine cofondée en 2017 par Bertin Nahum (ex-fondateur de Medtech) et spécialisée en robotique médicale, annonce l'obtention d'un financement de 2 M€ octroyé par Bpifrance et son fonds « Deeptech » (subventions et une avance remboursable).

Le financement est destiné au développement de la plate-forme robotisée d'assistance aux traitements chirurgicaux mini-invasifs du cancer du foie, "2e cancer le plus mortel touchant 800 000 nouveaux patients chaque année dans le monde, dont 8 000 en France", rappelle Quantum Surgical.

Tests précliniques en 2020

"Nous sommes très heureux de ce nouveau soutien de la part de Bpifrance, qui nous épaule dans cette nouvelle aventure, confirme Bertin Nahum. Ce financement va nous permettre d'accélérer le développement de notre plate-forme innovante au service des patients et des praticiens".

A ce jour, Quantum Surgical emploie 70 salariés, un chiffre qui devrait monter à 80 d'ici la fin juin, avec le recrutement de profils R&D essentiellement.

La mise sur le marché de sa solution est désormais programmée pour 2021, Quantum Surgical annonçant les tests précliniques durant l'année 2020.

En Chine, l'entreprise montpelliéraine a créé, en avril 2019, une joint-venture avec le fonds d'investissement Ally Bridge Group (ABG) en charge de la certification réglementaire locale et de la commercialisation de la future plate-forme. « Des recrutements sont en cours sur place, mais cela prend du temps », souligne la chargée de communication du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :