Le Crédit Agricole du Languedoc milite pour l’emploi des « femmes seniors »

 |   |  324  mots
(Crédits : Crédit Agricole)
La banque mutualiste du Crédit Agricole du Languedoc vient de signer, ce 12 novembre 2014, une convention de partenariat avec l’association Force Femmes, dédiée à l’accompagnement de femmes de plus de 45 ans dans une démarche de retour à l’emploi, mais aussi de création d’entreprise.

« Les femmes de plus de 45 ans sont victimes d'une double discrimination face à l'emploi : le jeunisme et le machisme ambiants », indique Françoise Holder, présidente de l'association Force Femmes, qui accompagne des femmes de plus de 45 ans dans une démarche de retour à l'emploi et de création d'entreprise.

Et c'est dans l'une des régions les plus fortement touchées par le chômage, le Languedoc-Roussillon, que l'association vient poser ses jalons, aidée dans cette démarche par le Crédit Agricole du Languedoc avec qui elle signe une convention de partenariat.

« Lorsqu'on est chef d'entreprise, avec un petit peu de pouvoir, il faut utiliser ce pouvoir et le mettre à contribution pour résoudre des problèmes connus », justifie Véronique Flachaire, directrice régionale du Crédit Agricole du Languedoc.

Au niveau national, ce sont 440 femmes qui ont créé leur entreprise suite à un accompagnement par l'association Force Femmes.

« Depuis que nous existons en région Languedoc-Roussillon, nous avons accompagné douze candidates, dont deux ont retrouvé un emploi, deux sont en formation longue durée, et une a créé son entreprise », indique Lylian Sauvebois, déléguée de l'antenne de Montpellier.

Un score que l'association espère bien voir s'élever, grâce au partenariat avec la banque régionale :

« Nous nous engageons à fournir des locaux à l'association (dans l'agence Ferry, deux demi-journées par semaine, NDLR), nous apportons un accompagnement financier, et nous proposons à nos salariés d'intervenir dans l'association sur leur temps de travail, indique Véronique Flachaire. Nous sommes le premier employeur de la région, avec 2 700 salariés et des recrutements à hauteur de 70 à 150 personnes par an, et l'association aura accès à toutes nos offres d'emploi. »

Cette initiative a été saluée par l'ensemble des acteurs économiques de la région, mais également institutionnels, notamment l'Etat qui est en train d'élaborer au niveau régional un plan de l'entrepreneuriat féminin, avec la Caisse des Dépôts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2014 à 10:34 :
Le CA !!??? Ils n'embauche pas des séniors !!! j'ai 56 ans avec en autre 15 ans secrétaire de direction et depuis 1999 chef d'entreprise agent immobilier sur Nîmes. Alors que j'habite sur Mèze (Sète) depuis 4 ans et je n'arrive pas à trouver un emploi même sans prétentions salariales pour me rapprocher de mon domicile. passé la 50aine on vous prends pour des "dépassés" aussi je ne crois pas à ce genre d'initiative "publicitaire"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :