Sophie Béjean est la nouvelle rectrice d'Occitanie

 |   |  359  mots
Béatrice Gille est nommée à la tête du Conseil d'évaluation de l'école (CEE) et remplacée par Sophie Béjean au Rectorat Occitanie.
Béatrice Gille est nommée à la tête du Conseil d'évaluation de l'école (CEE) et remplacée par Sophie Béjean au Rectorat Occitanie. (Crédits : DR)
Jeu de chaises musicales au rectorat Occitanie : le 5 février, la rectrice Béatrice Gille a été nommée présidente du Conseil d’évaluation de l’école. Sophie Béjean lui succède pour piloter l’instance régionale.

C'est par un décret présidentiel du 5 février que Béatrice Gille, rectrice de la région académique Occitanie, rectrice de l'académie de Montpellier et chancelière des universités depuis février 2018, a été nommée présidente du Conseil d'évaluation de l'école (CEE).

Cette nouvelle instance nationale, qui remplace le Conseil national de l'évaluation du système scolaire (Cnesco) créé en 2013, a pour mission d'évaluer tous les établissements scolaires sur les résultats, en matière de pédagogie, de bien-être à l'école ou de prise en charge des élèves en situation de handicap.

Le successeur de Béatrice Gille a été nommé le même jour en conseil des ministres. Il s'agit de Sophie Béjean, qui était rectrice de l'académie de Strasbourg depuis mars 2016.

Présidente de Campus France et du Cnous

Sophie Béjean, 55 ans et originaire de Grenoble, est professeur des universités en sciences économiques. Formée à l'université de Bourgogne à Dijon, elle y devient maître de conférences en 1993, puis professeur en 2003. Elle préside l'université de Bourgogne de 2007 à 2012, ainsi que le PRES (pôle de recherche et d'enseignement supérieur) Bourgogne Franche-Comté de 2010 à 2012. En 2013, elle est nommée présidente du conseil d'administration de Campus France et du conseil d'administration du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous).

Sophie Béjean a présidé le processus d'élaboration de la StraNES (Stratégie nationale de l'enseignement supérieur) dont les travaux ont conduit à la présentation d'un rapport co-signé par Bertrand Monthubert rapporteur général du comité StraNES et remis au Président de la République le 8 septembre 2015.

Nomination d'un recteur délégué

Le conseil des ministres a également nommé sept recteurs délégués à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation, parmi lesquels Khaled Bouabdallah, qui était président de la Comue Université de Lyon depuis 2015, pour la région académique Occitanie.

Autre changement : Élisabeth Laporte, la directrice académique des services de l'Éducation nationale (Dasen) de Haute-Garonne depuis février 2018, prend la direction du rectorat de Strasbourg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :