La Compagnie du Vent absorbée par Engie Green

 |   |  616  mots
(Crédits : La Compagnie du Vent/Mydrone.fr)
Le 18 décembre, le groupe Engie a annoncé la fusion entre deux de ses filiales, Engie Green (basée à Paris) absorbant La Compagnie du Vent (à Montpellier). La nouvelle entité fixe son siège social à Montpellier. Derrière ce nouveau mouvement : la volonté de l’énergéticien français d’accélérer sur les énergies vertes.

Le communiqué est des plus laconiques : Engie Green et La Compagnie du Vent fusionnent. Il s'agit en réalité d'une absorption de la seconde par la première, la nouvelle entité conservant le nom de Engie Green.

Le groupe Engie a fait l'annonce le 18 décembre de ce mouvement entre ces deux filiales, spécialisée dans les énergies renouvelables. Engie Green, qui était déjà le fruit d'une fusion, au 1e décembre 2016, entre Futures Énergies et Maïa Eolis, développe des projets éoliens, solaires photovoltaïques et énergies marines. La Compagnie du Vent, créée en 1989 à Montpellier par Jean-Michel Germa, avait vu le groupe GDF Suez (devenu Engie) entrer à son capital en 2007, avant de devenir une filiale à 100 % Engie en avril dernier.

« Cette fusion s'accompagnera,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :