Avec les Canadairs, le tarmac de Nîmes prend un nouvel essor

 |   |  329  mots
Le Premier ministre B. Cazeneuve, aux côtés des officiels réunis pour l'inauguration de la BASC
Le Premier ministre B. Cazeneuve, aux côtés des officiels réunis pour l'inauguration de la BASC (Crédits : Thomas Tedesco)
Inaugurée vendredi 10 mars, la base aérienne de sécurité civile de Nîmes Garons accueillera dès le 3 avril les 112 pompiers du ciel, dont 84 pilotes, jusqu'ici stationnés à Marignane (13). Un argument supplémentaire pour la plate-forme nîmoise, qui veut attirer davantage d'entreprises du secteur.

Le symbole aérien de la force anti-feu est officiellement gardois désormais. Inaugurée vendredi 10 mars par le Premier ministre Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, la base aérienne de sécurité civile de Nîmes-Garons s'impose désormais comme l'épicentre méditerranéen de la lutte contre les incendies de forêt.

Près de 17 M€ d'investissement

Ainsi, le départ des Canadairs de Marignane pour l'aéroport gardois constitue-t-il "une page qui se tourne dans l'histoire de la sécurité civile créée en 1963", affirme le Colonel Jean-Marc Bedogni, directeur général de Valabre, l'Entente pour la forêt Méditerranéenne.

"Cette nouvelle base n'est pas seulement un bâtiment mais le regroupement des avions et des hélicoptères de la sécurité civile ce qui constitue une vraie avancée dans la lutte contre les catastrophes",  précise-t-il.

De son côté, le Premier ministre Bernard Cazeneuve souligne que "nos investissements ici sont lourds (16,8 M€, NDLR) mais nécessaires", au regard de l'état des locaux actuels de Marignane. Lors de son allocution, Bernard Cazeneuve a en outre dévoilé une "modernisation de la flotte" avec la promesse ferme d'un achat d'avion et cinq options...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :