Shopping Promenade Ode à la Mer à Montpellier : Frey lance la commercialisation

 |   |  854  mots
(Crédits : Frey)
Le 16 novembre, dans le cadre du salon le MAPIC à Cannes, la Foncière Frey lance la commercialisation de l’une des plus grandes opérations de requalification urbaine et commerciale de France, le Shopping Promenade Ode à la Mer, au sud de la métropole montpelliéraine.

La Foncière Frey, développeur de centres commerciaux, a profité du Salon de l'immobilier commercial le MAPIC (à Cannes du 15 au 17 novembre) pour annoncer le lancement commercial de son opération baptisée Shopping Promenade Ode à la Mer, sur la métropole montpelliéraine. L'occasion de présenter le projet dans son ensemble.

Le groupe avait été choisi pour conduire ce vaste projet de requalification urbaine et commerciale, situé le long de l'avenue Georges Frêche qui relie le centre ville de Montpellier au littoral. Cette restructuration initiée par la Métropole montpelliéraine (opérée par la SERM-SA3M), présentée comme « unique en Europe », s'inscrit dans un vaste programme de 250 ha et a pour ambition de réaménager cette entrée de ville désuète et pour partie en zone inondable. L'opération représente un investissement global de 300 M€, dont 250 M€ pour Frey.

Conserver les équilibres commerciaux

Elle vise ainsi à renouveler l'offre de commerces, à transférer les enseignes des zones commerciales en déclin et à créer divers lieux de vie sur les actuelles zones Fenouillet, Solis et Soriech.

« Il faut bien comprendre que nous ne sommes pas en train de construire un nouveau centre commercial mais un nouveau quartier permettant aux commerçants et aux propriétaires de renouveler leurs outils de travail et leur patrimoine, indiquait Antoine Frey, P-dg de Frey, en avril dernier, alors que le Conseil d'État venait de valider définitivement (arrêté du 29 mars 2017) le projet Ode à la Mer, un temps ralenti par des recours à l'encontre de la Commission départementale d'aménagement commercial (CDAC). Nous conservons les équilibres du tissu économique local entre les commerces du centre-ville et ceux de la périphérie. »

Une importante offre sport

Ce nouveau « morceau de ville », comme le qualifie Frey, regroupera sur 110 000 m2 une offre mixte faite de commerces (60 000 m2 de surfaces de vente), de loisirs (15 000 m2, dont un cinéma de 15 salles avec le transfert du multiplexe CGR de Lattes), de bureaux (15 000 m2), d'un hôtel de 102 chambres et de 24 restaurants et cafés.

Les fonciers libérés suite aux transferts d'enseignes accueilleront de futurs programmes immobiliers (8 000 logements doivent être construits à proximité immédiate d'ici à 2025), « ou seront rendus à la nature, apportant ainsi une solution en matière de gestion des eaux de pluie à cette partie de l'agglomération montpelliéraine », précise le groupe Frey.

« La grande majorité des surfaces commerciales se situera au rez-de-chaussée du programme, proposant un mix-merchandising d'enseignes nationales et internationales issues des univers de la maison, de la famille, de la culture et de la mode, annonce le développeur. L'offre sport sera particulièrement importante, à la fois par le positionnement de grands noms du retail mais également par la présence de nombreux points de vente tenus par des spécialistes (cycle, golf, sports de glisse, tennis, etc.). Ces commerces seront desservis par des rues piétonnes à ciel ouvert, permettant de se connecter très facilement avec les activités situées en R+1. »

Un parc urbain suspendu

Le projet prévoit l'implantation de nouvelles enseignes afin de faire émerger de nouveaux concepts commerciaux et ainsi d'amplifier le dynamisme et l'attractivité globale de la zone « tout en préservant les équilibres commerciaux du territoire montpelliérain », insiste le groupe Frey.

« La grande originalité du Shopping Promenade Ode à la Mer résidera donc dans la programmation de son toit, véritable "parc urbain suspendu". Cet étage extérieur accueillera les grandes surfaces de loisirs, dont un cinéma multiplexe de 15 salles et son écran extérieur, des concepts de loisirs sportifs de plein air comme une vague de surf, des terrains de paddle ou un mur d'escalade. Mais aussi un complexe de fitness et des installations gratuites à destination de tous les usagers du site, comme des aires de jeux monumentales, un skate-park ou une piste de running. »

Quelque 2 220 places de stationnement en sous-sol desserviront directement le projet.

2 000 emplois pendant le chantier

Le développeur commercial annonce la création de près de 2 000 emplois (incluant les commerces, les bureaux et l'hôtel) durant les 28 mois du chantier, et la pérennisation à terme de 800 emplois. Les travaux devraient commencer courant 2018, pour une ouverture au public annoncée au premier trimestre 2021.

La commercialisation sera assurée par le groupe Frey (pilotée par Grégory Samocki), mais aussi par le cabinet montpelliérain d'immobilier d'entreprise Tourny Meyer, en mandat co-exclusif.

« Nous nous sommes réparti les missions et l'approche vis à vis des enseignes : l'équipe commerciale de Frey s'occupe de toutes les succursales, nous traitons les franchisés, les indépendants, les coopérateurs etc., précise Christèle Marnas, directrice régionale de Tourny Meyer Languedoc-Roussillon. Nous intervenons ensemble sur le même principe pour la partie  loisirs et sur la restauration suivant un plan merchandising élaboré par Frey. Les grilles de prix et de lots viennent juste de sortir et nous allons pourvoir booster les transferts... »

La maquette du projet réalisée par Frey et présentée au MAPIC fera l'objet d'une exposition itinérante à Montpellier dans divers lieux de la ville.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :