Socodéi investit 60 M€ dans une nouvelle usine

 |   |  247  mots
La filiale d'EDF bâtira sa nouvelle usine près du site de Marcoule
La filiale d'EDF bâtira sa nouvelle usine près du site de Marcoule (Crédits : Socodéi)
La filiale d’EDF, installée à proximité du site nucléaire de Marcoule dans le Gard, diversifie son activité avec la création d’une nouvelle unité dédiée au traitement de longues pièces.

Socodéi (groupe EDF) va construire une nouvelle usine et une nouvelle unité d'entreposage dans le Gard rhodanien. Cette volonté correspond à un investissement d'environ 60 M€. Il sera réalisé pour partie sur le site de l'actuelle usine baptisée Centraco, ainsi qu'en lisière de ce dernier, tout près du site nucléaire de Marcoule.

"Le centre d'entreposage, qui s'étendra sur 4 000 m2 environ, sera opérationnel d'ici deux ans. Pour l'atelier, qui permettra notamment la découpe et la séparation de pièces actives plutôt longues, il faudra attendre 2023", explique Éric Villatel, le directeur général de Socodéi.

De nouvelles pistes de développement

Dans son usine actuelle, Socodéi traite des déchets faiblement radioactifs qu'elle incinère ou fond. L'entreprise emploie 290 salariés à ces activités qui génèrent 85 M€ de chiffre d'affaires.

Certaines pièces traitées par la nouvelle usine pourront être ensuite pris en charge par l'atelier historique. Le reste sera conditionné en futs pour être expédié vers les sites de stockage de l'ANDRA, compétente pour les déchets nucléaires.

Par ailleurs, Socodéi, qui changera de nom pour Cyclife au printemps, étudie les pistes de prise en charge d'autres déchets métalliques à traiter grâce à sa future usine qui promet d'embaucher une quinzaine de salariés. Actuellement en croissance, l'usine Centraco a vu ces effectifs croître en 2018. Elle devrait dépasser cette année la barre des 300 salariés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :