Clean Bill dématérialise les tickets de caisse

 |   |  529  mots
Clean Bill ambitionne de remplacer les imprimantes de caisse par des box reliées à une application
Clean Bill ambitionne de remplacer les imprimantes de caisse par des box reliées à une application (Crédits : Creative Common)
La start-up gardoise Clean Bill, créée en février 2018 et accompagnée par l'incubateur de l'IMT Mines Alès, a annoncé, le 3 juin, qu’elle vient d’obtenir des financements de bpifrance et de Crealia. Elle propose de dématérialiser les tickets de caisse : une "solution complète" à moindre coût et plus écologique qui devrait être lancée à la fin de l’année.

L'objectif de Clean Bill, basée à Saint-Privat-des-Vieux (30), est de remplacer les imprimantes de caisse par des box reliées à une application. La box est connectée, via USB, à l'ordinateur sur lequel est installé le logiciel de caisse, sans que le client n'ait à utiliser un nouveau logiciel.

"Quand vous le branchez sur un ordinateur, c'est comme si vous achetiez une imprimante", explique Hervé Hugon, le créateur et directeur de Clean Bill, accompagnée par l'incubateur de l'IMT Mines Alès. Ainsi, les consommateurs peuvent accéder à leurs tickets de caisse et à leurs factures directement via l'application, et ce gratuitement.

Un lien automatique entre client et commerçant

Alors que beaucoup d'enseignes transmettent les reçus directement à leurs clients par couriel, l'application de Clean Bill permet de gérer les tickets de caisse et les factures par enseigne. Elle permet aussi d'avoir accès aux cartes de fidélité, le tout sur une même plate-forme.

"Si votre direction vous demande de gérer les frais mensuellement, vous avez juste à envoyer directement les tags via l'application", détaille Hervé Hugon. Ainsi, l'application permet la création d'un « portefeuille numérique ».

Pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :