L'Université de Perpignan mise sur les formations professionnalisantes

 |   |  308  mots
L'Université Via Domitia lance une quinzaine de nouvelles formations, pour la plupart professionnalisantes. L'UPVD, qui souhaite se démarquer par ce biais, s'appuiera également sur le projet transfrontalier MIRO.

« Depuis 2011, nous sommes la seule université de France à proposer plus de diplômes professionnalisés que de recherche », a annoncé le président de Via Domitia Fabrice Lorente, lors d'une conférence de presse de rentrée organisée le 7 septembre.

« C'est un geste fort de notre part, nous sommes aujourd'hui à un équilibre que nous souhaitons maintenir » a-t-il précisé. De fait, l'université de Perpignan inaugure notamment un master, trois licences professionnelles ainsi que plusieurs Diplômes Universitaires.

L'université crée aussi, en partenariat avec ses voisines catalanes des Baléares, de Girona et du laboratoire Arago de Banyuls-sur-mer (Paris VI), et en coopération avec une vingtaine d'entreprises et des collectivités, le programme MIRO.

Ce projet d'enseignement transfrontalier dématérialisé, qui sera dispensé en quatre langues à la rentrée 2014, a été sélectionné cet été par l'Agence Nationale de la Recherche et crédité de 5,5 M€.

« Nous allons créer un master sur la valorisation touristique du patrimoine. Chaque université fournira l'équivalent de 400h de cours, en pdf, powerpoint ou encore visioconférence. Après 2016, si cela fonctionne, on pourra lancer d'autres masters » détaille le responsable du projet, Julien Lugand.

Le programme MIRO nécessitera l'embauche de six personnes dans un premier temps.

Un bilan des huit premiers mois d'autonomie de l'université a également été dressé.

« Le passage s'est fait en douceur, mais nous avons quelques craintes. Nous espérons que l'État saura accompagner l'université en terme de prise en charge de la masse salariale » s'est inquiété Fabrice Lorente.

La masse salariale représente 80% du budget 2012 de l'université de Perpignan, qui s'élève à 70 M€.

Fanny Linares

Légende : Le président de l'UPVD Fabrice Lorente (deuxième en partant de la gauche) a dressé un bilan de cette première rentrée sous sa mandature.
Crédit photo: Fanny Linarès

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :