L'artichaut du Roussillon veut son IGP

 |   |  265  mots
Les producteurs d'artichauts de la région de Perpignan viennent d'obtenir l'accord de l'INAO pour la création d'une Indication Géographique Protégée. Une dernière étape avant le feu vert de la Commission européenne, prévu d'ici 2013.

En approuvant le dossier présenté par le syndicat Démarche Qualité Artichaut du Roussillon, l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité) a récemment validé l'étape la plus difficile vers l'obtention d'une Indication Géographique Protégée (IGP) « Artichaut du Roussillon ».

Le verdict de la commission européenne devrait maintenant intervenir d'ici un à deux ans.

Quelque 80 producteurs d'artichauts et cinq stations de conditionnement sont potentiellement concernés, de la Salanque au bassin d'Elne.

La production d'artichauts s'étend sur 500 hectares et représente 7000 tonnes commercialisées pour un chiffre d'affaires global de 5 M€.

Ce dossier d'IGP concerne cinq variétés et s'appuie sur la culture historique de l'artichaut dans cette région ainsi que sur la particularité des techniques locales.

« La volonté des producteurs, avec cette IGP, est de valoriser la production, de la promouvoir et de la préserver, explique Valentine Finat, chargée de mission qualité chez Agro Emergences, association en charge du projet. Il s'agit de garantir une origine et une certaine qualité. »

Les artichauts du Roussillon ont d'autant plus intérêt à se démarquer que leur calendrier de commercialisation s'intercale dans une période très courte, entre celles des productions espagnoles et bretonnes.

Le feu vert de l'INAO apparaît comme une lueur d'espoir pour la filière, alors que la totalité des cultures a été détruite par les gels de ces dernières semaines et que la moitié de la surface de production a disparu en dix ans.

Fanny Linares

Légende : Artichauts cultivés en Salanque.
Crédit photo : Fanny Linares

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :