La CCIT de Nîmes veut un nouveau parc des expositions

 |   |  241  mots
Le président Henry Douais, qui présentait sa nouvelle équipe le 23 mars 2012, va demander au président de Nîmes Métropole la construction d'un nouvel équipement. Construit en 1994, le parc actuel ne serait plus adapté.

« Obsolète ! » L'actuel Parc des expositions construit voilà 18 ans à proximité du Stades des Costières de Nîmes ne serait plus adapté aux exigences de son temps

C'est la raison pour laquelle la CCIT de Nîmes souhaite aujourd'hui demander à Jean-Paul Fournier (UMP), président de la communauté d'agglomération de Nîmes Métropole, la construction d'un nouveau parc des expositions sur le territoire de l'intercommunalité.

« Le Parc des expositions ne convient plus à une agglomération de 250 000 habitants », a commenté Henry Douais, président de la CCIT de Nîmes lors d'une conférence de presse, vendredi 23 mars.

Cet équipement géré par la chambre consulaire voit son contrat de concession expirer à la fin de l'année. Chaque année, il génère en retombées indirectes 11 000 nuitées dans les hôtels du bassin nîmois.

« Le principal handicap du parc est qu'il n'est plus dimensionné et n'est pas modulable, poursuit Henry Douais. Or, il ne peut pas être agrandi à cause du boulodrome qui se trouve juste à côté. »

Dans l'idéal, l'actuelle présidence de la CCIT de Nîmes aimerait que la construction de ce nouveau Parc des expositions se fasse à proximité d'une sortie d'autoroute. Reste à convaincre les élus de Nîmes Métropole...

Thomas Tedesco

À lire également:

Henry Douais remporte les élections de la CCIT de Nîmes

Crédit: Thomas Tedesco
Légende photo : le Bureau des vice-présidents de la CCIT autour d'Henry Douais


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :