Tourisme : un bon cru en août 2012

 |   |  276  mots
L'activité touristique du mois d'août 2012 affiche des résultats comparables à ceux de l'exceptionnelle année 2011. L'arrière-saison s'annonce elle aussi satisfaisante.

Les 31 août et 3 septembre 2012, la Direction du tourisme et ses partenaires ont réalisé une enquête téléphonique auprès de 2 500 entreprises touristiques du Languedoc-Roussillon. Au terme de cette enquête, il apparaît que 70 % des professionnels interrogés déclarent une activité stable ou en hausse par rapport au mois d'août 2011.

Parmi ces résultats globalement bons, les zones littorales se démarquent avec une activité touristique particulièrement à la hausse. Les professionnels des zones rurales, des villes et de la montagne indiquent, quant à eux, une activité en deçà de celle d'août 2011.

Les touristes ont été majoritairement français dans les campings, les résidences de tourisme et les villages de vacances du littoral. Les clientèles belge et néerlandaise sont perçues à la hausse, tandis que celles du sud de l'Europe (Espagnols, Italiens), ainsi que les clientèles nord-américaines, sont perçues à la baisse.

L'analyse générale de ces différents résultats met en lumière une recrudescence des réservations de dernière minute (principalement effectuées en ligne). À l'instar des années précédentes, la progression de l'hôtellerie de plein air et des résidences de tourisme a largement contribué à maintenir l'activité touristique régionale.

Ces résultats confirment également le poids prépondérant du mois d'août dans l'activité régionale, qui enregistre plus d'un tiers des nuitées annuelles.

L'arrière-saison s'annonce elle aussi prometteuse, puisque l'état des réservations du mois de septembre est jugé satisfaisant pour 79% des professionnels interrogés (les plus optimistes étant situés sur le littoral et dans les villes).

Marion Guillou

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :