Disparition de Jean Roujon, ancien maire de Marvejols

 |   |  145  mots
(Crédits : CG48)
Accusé d'avoir endetté la ville à hauteur de 13 M€ et au cœur de la tourmente médiatique depuis la publication récente d'un audit en ce sens, l'ancien maire de Marvejols (48) Jean Roujon s'est donné la mort dans la soirée du Lundi 1er juin.

Jean Roujon (DVD) a mis fin a ses jours dans la soirée de lundi 1er juin, après avoir laissé une lettre à la rédaction de Lozère Nouvelle pour expliquer son geste. L'ancien maire de Marvejols (48) se disait très affecté par le climat régnant localement, alors qu'un audit révélé par la nouvelle municipalité, le 19 mai, a mis en avant une dette de 13 M€ contractée par la commune, alors gérée par Jean Roujon, évoquant des "comptes non sincères".

Ne niant pas les dettes, sa lettre évoque "la baisse des dotations" (émanant de l'État, NDLR)  et les "marges de manœuvre limitées".

Après avoir "consacré 19 ans à ma ville de Marvejols avec honnêteté et intégrité au contact direct des Marvejolais", l'ancien premier édile de la commune de 5 000 habitants s'est estimé "blessé et sali".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :