Dell soutient l'entrepreneuriat au féminin dans le numérique

 |   |  586  mots
Stéphane Reboud (Dell) et les intervenantes du DWEN
Stéphane Reboud (Dell) et les intervenantes du DWEN (Crédits : DR)
Encourager et faciliter l’entrepreneuriat au féminin, notamment dans le domaine encore très masculin du numérique : telle est l’ambition du Forum interactif Dell Women Entrepreneur Network (DWEN), qui s’est tenu le 19 janvier à Montpellier.

Le premier Forum interactif Dell Women Entrepreneur Network (DWEN), organisé par Dell Montpellier, se déroulait le 19 janvier, au Nuage (restaurant Les Grands Enfants) à Montpellier, en présence de 50 participants. Son ambition : encourager l'engagement des femmes dans l'entrepreneuriat, notamment dans le domaine du numérique dont l'environnement, aux codes très masculins, n'encouragerait pas les démarches féminines.

« L'entrepreneuriat est dans notre ADN, déclare en préambule Stéphane Reboud, directeur de Dell EMC à Montpellier, organisateur de la manifestation. Il existe un potentiel immense dans le numérique et l'entrepreneuriat en général, mais la représentativité des femmes y est faible. Il faut aller chercher ce potentiel supplémentaire de l'entrepreneuriat au féminin. »

Le DWEN est un événement annuel d'envergure mondiale créé il y a six ans afin de « faciliter l'émulation au féminin dans ce monde technologique », rappelle le dirigeant de Dell. Le réseau DWEN a pour objectif de créer une communauté de créatrices d'entreprise au niveau mondial.

« L'objectif est de travailler sur les piliers fondamentaux que sont la mise en réseau pour les femmes entrepreneurs, et l'accès via ces réseaux aux financements », indique Stéphane Reboud.

Changement de mentalité

Plusieurs femmes chefs d'entreprises de la région apportaient leur témoignage au cours de cette matinée.

« Je suis juriste de formation, et c'est l'observation d'un manque de centralisation des données dans les entreprises qui m'a donné l'idée de construire un outil pour y remédier, raconte ainsi Katia Vidic, fondatrice de Nelis. J'ai opéré un vrai changement de mentalité pour me lancer comme entrepreneuse... Aujourd'hui, tous les réseaux sont ouverts, au travers LinkedIn par exemple. Avec la transformation numérique, on a accès aux plus hauts dirigeants facilement, une secrétaire d'État ou un chef d'entreprise. Ça ouvre un champ des possibles infini. »

« Le concept d'entrepreneuriat peut faire peur, mais il y a aussi une question de survie, témoigne de son côté Rachel Delacour, cofondatrice de BIM Analytics, aujourd'hui General Manager @Zendesk Explore. Il faut aller chercher le chiffre d'affaires, et par la force des choses, vous apprenez à gérer un peu tout, y compris des ressources humaines. Et alors ? Ce n'est pas un problème ! »

Les bienfaits des quotas

Stéphanie Gottlib-Zeh (fondatrice de Texia, revendue à Schlumberger en 2009), a démissionné en juin dernier, pour créer le fonds Agyléo Sport, dont l'objectif est de financer les start-ups du sport.

« Je peux témoigner des bienfaits et de la nécessité de passer par les fameux quotas pour avoir dans les équipes un certain pourcentage de femmes, c'est essentiel pour faire évoluer les choses, assure-t-elle. Pour créer une entreprise, il faut avoir une bonne idée disruptive. Être lucide sur soi-même, c'est à dire connaître ses forces et ses faiblesses, et savoir s'entourer de compétences complémentaires. Et enfin il faut être dans le bon timing. »

Le hub #JamaisSansElles Occitanie a été officiellement lancé à l'occasion de ce forum. Il s'agit d'un mouvement en faveur de la mixité, « promu par une centaine d'entrepreneurs humanistes, d'acteurs du numérique, des médias, de l'éducation, de la politique, habitués des débats et manifestations publiques, mais refusant désormais d'y participer si des femmes n'y sont pas également associées ». 2017 marque l'année de la création de hubs régionaux avec des acteurs et associations identifiés et engagés sur le terrain, tel que Dell EMC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :