L'Afpa de Montpellier mobilisée pour le déploiement de la fibre

 |   |  397  mots
Un stagiaire Afpa présente le plateau technique sur le site de Saint-Jean-de-Védas.
Un stagiaire Afpa présente le plateau technique sur le site de Saint-Jean-de-Védas. (Crédits : DR)
L'Afpa Montpellier a investi 300 000 € sur un pôle de compétence "réseaux intelligents et électricité". Une centaine de stagiaires bénéficient chaque année de ces formations sur l'installation des réseaux câblés de communications. Le 12 octobre, l'Afpa a obtenu le label "Objectif fibre", qui garantit l'excellence de la formation dispensée.

L'Afpa Montpellier/Saint-Jean-de-Védas devient le troisième site de formation d'Occitanie labellisé "Objectif fibre". Ce label, créé en 2009 par les quatre principales fédérations de la filière de la fibre optique, informe et fédère autour des bonnes pratiques sur le déploiement des réseaux câblés. Il garantit une formation de qualité autour de ce nouveau besoin.

"L'Afpa Montpellier est le centre stratégique national sur les réseaux intelligents, assure Alain Mahé, directeur de l'Afpa Occitanie. C'est une sorte de Fab-Lab au sein de nos Afpa, avec une vocation d'excellence. Il était important d'avoir le label et de valoriser nos investissements - matériel innovant, plateau technique - et notre haut niveau pédagogique."

Le centre propose deux titres : installateur et technicien de réseaux câblés de communication, ainsi qu'une certification de branche. Plusieurs promotions s'étaleront sur l'année, "afin de pourvoir la demande à tout moment". En 2016, 85 stagiaires ont été formés sur 12 sessions.

Le plan Haut Débit dope la demande

Au cœur de cette recrudescence des besoins de formations, le plan France Très Haut débit, qui vise à couvrir le territoire national en haut débit d'ici 2022.

"Avec une telle ambition, nous avons étudié les besoins en personnel sur le terrain, détaille Didier Cazes, rapporteur du groupe de travail Objectif fibre. Au pic d'activité, nous aurons besoin de 22 000 personnes sur les chantiers, 7 500 d'entre elles opéreront une reconversion professionnelle. Il y aura aussi de la maintenance. On avait un bon réseau ADSL et on se doit d'avoir une fibre de qualité pour les décennies à venir."

Le réseau fibre est aussi destiné à porter les communications de systèmes sécuritaires (caméras de surveillance d'une ville par exemple). Le déploiement de la fibre est donc aussi un enjeu économique. De nouvelles industries reposant sur cette technologie se développent déjà (domotique, surveillance).

En région, si la Métropole de Montpellier est plutôt bien couverte en fibre, avec parfois plusieurs opérateurs sur un même quartier, des territoires plus ruraux ne sont pas encore couverts. Des initiatives sont en cours du côté des Départements. L'Afpa a déjà anticipé ces enjeux territoriaux avec leurs plateaux techniques mobiles, destinés à être envoyés faire de la formation "là où il y aura des besoins".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :