Marie-Thérèse Mercier quittera le Medef Montpellier le 25 janvier 2016

 |   |  319  mots
(Crédits : Edouard Hannoteaux)
Lors du bureau du Medef Montpellier, le 18 novembre, sa présidente Marie-Thérèse Mercier a acté le principe de son départ lors d'un conseil d'administration fixé le 25 janvier 2016. Elle se met en retrait pour le reste de la campagne des régionales, où elle s'aligne aux côtés de Carole Delga (PS).

Quelques jours après l'officialisation de sa présence sur la liste de Carole Delga, tête de liste PS aux élections régionales, la présidente du Medef Montpellier-Sète-Centre Hérault, Marie-Thérèse Mercier, s'est expliquée face aux autres élus de l'organisation patronale, lors d'un bureau exceptionnel tenu le 18 novembre.

Face à l'incompréhension que cette annonce a suscitée auprès de certaines branches, celle-ci a accepté le principe de son départ, qui sera effectif après le conseil d'administration prévu le 25 janvier prochain. D'ici là, et pour tout le restant de la campagne des régionales, Marie-Thérèse Mercier se met en retrait de ses fonctions de présidente du Medef Montpellier, laissant ses deux vice-présidents Éric Chaveroche et Fabien Labbé la représenter sur des événements extérieurs, comme elle l'avait précédemment indiqué à Objectif Languedoc-Roussillon.

Toutefois, Marie-Thérèse Mercier a refusé de démissionner dès le terme de cette réunion, comme certains membres du bureau l'exigeaient.

"C'est moi qui ai proposé la date du 25 janvier, précise-t-elle. Ma position est fidèle à l'engagement que j'ai pris le 5 novembre, et selon lequel je ne démissionnerai que si je suis élue. Néanmoins, j'ai expliqué au bureau qu'en affichant certaines opinions au cours de cette campagne, il serait maladroit de rester présidente du Medef. Quand on est un syndicat, on ne doit pas parler de politique. De plus, j'en suis déjà à mon 4e mandat."

Éric Chaveroche (président de la SARL Chaveroche, spécialisée dans les pompes de forage et l'assainissement de l'eau), devrait présenter sa candidature à la succession de Marie-Thérèse Mercier, le 25 janvier. Il s'était déjà aligné face à elle lors de sa 1e élection à la présidence du Medef Montpellier, en 2012. D'après nos informations, d'autres candidats devraient se déclarer dans les semaines à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2016 à 15:12 :
Véritable erreur.
Bref, elle n'a pas vraiment brillé dans son rôle de présidente donc le MEDEF LR ne peut que faire mieux pour l'histoire. Mais attention faut-il choisir un bon candidat(e) et une équipe porteuse d'idées .....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :