Soirée des ambassadeurs à Perpignan : l'agence PMI vise la labellisation French Tech en 2018

 |   |  639  mots
(Crédits : Mariama Diallo)
Pyrénées Méditerranée Invest a tenu sa seconde Soirée des Ambassadeurs économiques du département, le 15 décembre, en présence de près de 300 personnes. L’occasion pour son président, Laurent Gauze, de dévoiler quelques projets de développement, comme la labellisation French Tech attendue dans un an.

La soirée des ambassadeurs économiques des Pyrénées-Orientales avait lieu le 15 décembre, avec pour marraine Bénédicte Navarro, directrice financière et administrative de l'entreprise familiale perpignanaise Sotranasa. Près de 300 personnes étaient présentes.

« Engouement, enthousiasme et volonté de travailler ensemble », voilà les termes utilisés par Laurent Gauze, président de l'agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest, pour dresser le bilan de la première édition du réseau des ambassadeurs économiques des Pyrénées-Orientales. Après un an d'existence, le réseau est passé de 50 membres à 80 à ce jour.

« Nous avons eu la satisfaction d'arriver là où nous voulions, poursuit-il. L'année 2017 devrait permettre d'atteindre les 100 membresPour la nouvelle édition, axée sur le numérique, je souhaite  inscrire les actions dans le prolongement de ce qui a déjà été fait avec une volonté de pérennisation. L'objectif est d'avoir un réseau mature d'ici à 5 ans. »

Séduire des investisseurs

En plus des actions permanentes, le réseau profite d'événements ponctuels, comme les salons internationaux, pour mettre en valeur le dynamisme économique local et tenter de séduire de nouveaux investisseurs.

En janvier prochain, notamment, les ambassadeurs devraient représenter les couleurs du département au salon CES de Las Vegas. La jeune société Flipr, issue du « Start-up week-end » et qualifiée par Laurent Gauze d'« incubation par excellence », sera du voyage. L'entreprise, qui commercialise un outil intelligent de surveillance des eaux de piscine, vient de lever 200 000 €.

Dans les cartons également pour 2017, la participation de l'agence de développement économique à une opération French Tech régionale, en partenariat avec les métropoles de Toulouse et Montpellier, ainsi que Barcelone avec qui l'agence s'est connectée au courant de l'année. Objectif de Pyrénées Méditerranée Invest : obtenir le label French Tech en 2018.

Cémoi récompensée

Patrick Poirrier, le P-dg du groupe Cémoi, premier chocolatier français dont le siège social se trouve historiquement à Perpignan, a reçu le prix  2016 de l'ambassadeur économique des Pyrénées-Orientales pour son redéploiement à l'international. L'entreprise a beaucoup misé sur l'export l'an passé, avec notamment l'ouverture d'une usine de transformation en Côte-d'Ivoire où elle est présente depuis plus de vingt ans.  En plus de l'Afrique de l'Ouest, marché très stratégique avec une classe moyenne en forte émergence, le groupe vise les USA et l'Asie où il a implanté localement cette année des bureaux commerciaux. Cémoi, fort de 3 400 salariés dont 2 200 en France, a réalisé un chiffre d'affaires de 820 M€ en 2015, dont 50 % à l'export.

« Ce prix est une belle reconnaissance et une fierté pour une entreprise comme la nôtre », a réagi Bertrand Chauveau, directeur des ventes et du marketing de Cémoi.

Pour mémoire, la première édition avait récompensé la société Ecocup, qui commercialise des gobelets plastiques réutilisables.

Cinq nouveaux ambassadeurs

Une table ronde a permis à cinq nouveaux membres de témoigner de leur aventure entrepreneuriale et de leur engagement dans ce réseau des ambassadeurs des Pyrénées-Orientales : Emmanuel Stern, directeur de la Villa Duflot, Olivier Poncin, patron du groupe Catana, Alice Guichet, présidente de Pyrescom, et Lionel Mailhes, cogérant de Caustier by STC.

Christophe Carniel, fondateur de la société Vogo, a conclu cet échange avec son regard d'expert du numérique. Il a également souligné les nombreux atouts du département des Pyrénées-Orientales au sein de la nouvelle grande région Occitanie.

Les cinq nouveaux ambassadeurs ont signé  la charte, dont l'objectif est d'encadrer les relations entre l'agence Pyrénées Méditerranée Invest et les entreprises porte-drapeau du dynamisme économique local, en vue de créer un réseau professionnel solide en faveur de l'export.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :