Octipas lève 2 M€ pour activer son déploiement européen

 |   |  451  mots
(Crédits : Octipas)
Le spécialiste montpelliérain de la digitalisation des points de vente a annoncé, le 8 décembre, une 2e levée de fonds de plus de 2 M€. Octipas ambitionne ainsi de renforcer ses équipes commerciales et de R&D, et de se déployer en Europe.

Octipas propose aux enseignes du retail des solutions de digitalisation de leurs points de vente en fournissant des « tablettes vendeurs » dont la finalité est de booster les ventes, d'augmenter le chiffre d'affaires et de fidéliser les clients.

La start-up montpelliéraine, dirigée par Nicolas Passalacqua, vient de réaliser une seconde levée de fonds de 2,1 M€ (la première, en 2012, était de 350 000 €) auprès d'investisseurs étrangers (les fonds américains The Bulb et Zenobi, et les fonds scandinaves Lygna et Gambetta), du capital-risqueur régional Soridec, et d'investisseurs privés comme François Legros, ancien président de la société montpelliéraine Genesys Conferencing.

« La révolution du commerce physique est en route, déclare Nicolas Passalacqua, CEO et fondateur d'Octipas en 2010. Nos équipes ont construit une solution exceptionnelle, qui redonne l'avantage aux enseignes physiques face aux "pure players" du e-commerce. Nous sommes heureux d'avoir à nos côtés plusieurs fonds internationaux et des personnalités de grand talent, qui vont nous permettre d'accélérer notre croissance, et notre déploiement international. »

L'opération a pour objectif de permettre à Octipas de renforcer ses équipes commerciales pour conforter sa position sur le marché français, de poursuivre un programme de R&D pour enrichir la solution Octipas, et de se déployer à l'international.

« Nous nous déployons prioritairement en France et petit à petit, nous souhaitons nous étendre en Europe, comme au Royaume-Uni, en Allemagne ou en Italie, précise Olivier Fourcade, directeur commercial d'Octipas. Il y a une demande de la part des enseignes pour être accompagnées dans leurs déploiements géographiques. »

Un millier de tablettes

La tablette ou le smartphone utilisé permet au vendeur de trouver un produit que cherche un client, indiquant sa disponibilité en rayon, en réserve, dans un autre magasin ou sur le site internet de l'enseigne. L'application peut aussi proposer un produit complémentaire, et le paiement être effectué directement sur la tablette.

« On a observé un virage stratégique il y a un deux ans, avec une demande des enseignes pour améliorer le parcours clients en magasin et rapprocher e-commerce et magasin physique, souligne Olivier Fourcade. Aujourd'hui, les vendeurs sont parfois moins informés que les clients eux-mêmes ! Notre solution amène du chiffre d'affaires au magasin, environ 15 % supplémentaires, car il permet de vendre un produit qu'il n'y a pas en stock. »

Aujourd'hui, Octipas est présent en France dans des enseignes comme Celio, The Kooples, Eram, Okaïdi ou Madura, avec un millier de tablettes utilisées dans 600 magasins.

Octipas ne communique pas son chiffre d'affaires. L'entreprise compte aujourd'hui douze personnes et envisage de « monter à une vingtaine d'ici l'été 2017 », annonce Olivier Fourcade.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :