L'Hôtel Costes de Palavas-Carnon pourrait ouvrir en avril 2018

 |   |  318  mots
Le futur hôtel 5* des frères Guy et Jean-Louis Costes, sur le littoral languedocien, a été dessiné par l’agence d’architecture parisienne Buttazzoni.
Le futur hôtel 5* des frères Guy et Jean-Louis Costes, sur le littoral languedocien, a été dessiné par l’agence d’architecture parisienne Buttazzoni. (Crédits : Agence d'architecture Buttazzoni)
Les travaux restant pour terminer le futur hôtel des frères Costes, sur le littoral de Palavas-les-Flots et de Carnon, devraient redémarrer en septembre, après la fermeture de la paillotte La Plage de l'Hôtel. Une nouvelle date d’ouverture de l’établissement hôtelier 5* est programmée, pour avril 2018 cette fois.

L'été se termine et avec lui la première saison de la paillotte La Plage de l'Hôtel, sur le littoral à cheval sur les communes de Palavas-les-Flots et de Carnon. Cette plage privée est celle que les frères Guy et Jean-Louis Costes, auréolés de leur réussite dans l'hôtellerie-restauration de luxe à Paris, ont ouvert sur le front de mer, juste au pied de leur futur hôtel.

La fin de la saison devrait donc annoncer le redémarrage des travaux dans l'établissement, dont le groupe annonce aujourd'hui l'ouverture en avril 2018. Une ouverture qui était initialement programmée pour 2015...

Le dossier revient régulièrement à la une de l'actualité locale, au gré des avancées et reculades générées par des aléas divers. Lancé en 2011, ce projet d'hôtel classé 5* comprenant 70 chambres et 4 suites, adossé à un centre de balnéothérapie, est longtemps resté en panne, malgré l'avancement de la construction.

Travaux : il reste le second œuvre

Parmi les derniers motifs de blocage : l'absence d'attribution de la concession de plage située dans le prolongement du futur hôtel, les frères Costes refusant d'envisager l'exploitation de l'établissement hôtelier sans la maîtrise de cette plage attenante.

En janvier dernier, le conseil municipal de Mauguio-Carnon leur avait finalement attribué cette concession (1 200 m2) pour quatre ans, contre une redevance annuelle de 150 000 €, permettant l'installation et l'exploitation des deux paillotes jumelles de La Plage de l'Hôtel (une trentaine de personnes employées) cet été 2017.

« Nous fermerons La Plage le 4 ou le 10 septembre maximum, selon la météo, annonce Zahia Bouktab, responsable de la structure éphémère. Les équipes d'artisans devraient alors revenir sur le chantier de l'hôtel. Le gros œuvre est terminé et il reste le second œuvre. Si tout se passe bien et que les travaux sont terminés, l'hôtel devrait ouvrir en avril 2018. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :