Advicenne lève 16 M€ pour lutter contre les maladies rénales

 |   |  215  mots
Luc-André Granier, P-dg d'Advicenne, annonce le résultat d'une étude avant l'été
Luc-André Granier, P-dg d'Advicenne, annonce le résultat d'une étude avant l'été (Crédits : Thomas Tedesco)
La société pharmaceutique nîmoise annonce la levée de 16 M€ sur un tour de table intégrant trois nouveaux actionnaires. Advicenne entend développer son portefeuille de produits contre les maladies orphelines ciblées, notamment les maladies rénales.

Advicenne, société pharmaceutique qui développe des médicaments pour enfants souffrant de maladies neurologiques, rénales ou orphelines, annonce la levée de 16 M€, qui portent à 30 M€ les fonds levés par l'entreprise depuis sa création en 2007 à Nîmes (30). Ce tour de table intègre trois nouveaux actionnaires - Irdi-Soridec Gestion, Cemag Invest, MI Care -, auprès des partenaires historiques que sont InnoBio (bpifrance), IXO Private Equity et divers investisseurs privés.

Cette levée de fonds permettra à Advicenne de poursuivre le développement de son portefeuille de produits. Un médicament potentiel (ADV7103) contre les maladies rénales, notamment, est concerné : d'une part, dans une indication orpheline ciblant une tubulopathie rénale, et d'autre part dans une une deuxième indication contre une autre maladie rénale.

"Ce financement va nous permettre de poursuivre le développement de notre portefeuille de produits déjà en phases avancées, en particulier de finaliser l'étude pivot de phase III avec l'ADV7103, indique le Dr Luc-André Granier, P-dg d'Advicenne. Cette phase III cible une maladie rénale orpheline pour laquelle il n'existe actuellement pas de traitement sur le marché. Les résultats de cette étude sont attendus cet été."

L'enregistrement d'un produit d'anesthésiologie pédiatrique est également concerné par ce financement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :