Urbaser signe un marché de 24 M€ avec la Ville de Paris

 |   |  536  mots
La filiale française du groupe espagnol Urbaser, basée à Montpellier, a décroché, le 6 novembre, un marché de 24 M€ sur cinq ans pour la collecte des réceptacles de propreté de dix arrondissements parisiens.  

Filiale française du groupe espagnol Urbaser, spécialiste de la collecte et du traitement des déchets (CA : 1,7 Mds €, 33 000 collaborateurs), Urbaser Environnement vient de remporter son 3e marché avec la Ville de Paris.

Le contrat, signé le 6 novembre, porte sur la collecte des réceptacles de propreté présents sur la voie publique (les poubelles de rue) dans dix arrondissements parisiens (2e, 5e, 6e, 8e, 9e, 12e, 14e, 16e, 17e et 20e).

Un marché de 24 M€ sur cinq ans, qui démarrera le 21 juin 2014. Les services seront assurés quotidiennement avec un effectif de 80 personnes environ et 17 bennes de collecte équipés de la dernière génération de motorisation pour répondre aux nouvelles normes antipollution entrant en vigueur au 1er janvier 2014.

« Les véhicules sont commandés, déclare Bertrand Hyllaire, directeur commercial d'Urbaser Environnement. Quant aux personnels, nous avons obligation de reprendre l'intégralité des salariés des prestataires précédents, aux mêmes conditions salariales et avec les mêmes avantages... Par ailleurs, nous recruterons sûrement des agents de maîtrise. »

Une reprise de personnel qui vaut aussi pour les deux autres marchés que l'entreprise montpelliéraine a remportés avec la Ville de Paris, en mai et en octobre 2013 : la collecte en porte à porte des déchets ménagers du 13e arrondissement, soit 182 000 habitants (30 M€ sur 5 ans), et le nettoiement des chaussées et trottoirs de 16 arrondissements (36 M€ sur 5 ans).

« Ce nouveau marché porte à près de 90 M€ le chiffre d'affaires réalisé en Ile-de-France en matière de propreté urbaine », se réjouit Claude Saint-Joly, directeur général d'Urbaser Environnement.

En plus de son agence de Vitry-sur-Seine (94), Urbaser Environnement cherche d'ores et déjà des locaux dans le nord-ouest de la capitale pour ouvrir un nouveau centre.

Le siège d'Urbaser Environnement, situé à Montpellier, emploie 80 personnes (778 sur tout le territoire français).

Le directeur commercial annonce également le renforcement du service Collecte par le recrutement d'ingénieurs, de façon à accroître la capacité de l'entreprise à répondre aux appels d'offres des collectivités sur cette activité. Laquelle représentait, en 2012 avec le nettoiement, 30 % du chiffre d'affaires (consolidé : 152,9 M€), soit quelque 32 M€.

Urbaser Environnement réalise par ailleurs 25 % de son activité dans la construction d'usines de traitement des déchets (méthanisation, compostage, incinération, centre de tri des emballages), et le reste en exploitation de ces sites.

« Nous croyons beaucoup à la méthanisation, souligne Bertrand Hyllaire, qui annonce que l'entreprise a candidaté à l'appel d'offres de Montpellier Agglomération pour l'exploitation de l'unité de méthanisation Ametyst (procédure en cours).

Pour l'heure, l'entreprise ne détient aucun marché en Languedoc-Roussillon, ni en collecte, ni en construction ou exploitation de site de traitement des déchets. Outre Paris, elle est présente dans des Agglomérations ou Communautés de communes comme celles de la Boucle de Seine (78), de Marmande (47), de La Rochelle (17), de Charleville-Mézières (08), ou des Sables d'Olonne (85), mais aussi de la Ville de La Ciotat (13).

Cécile Chaigneau

Légende : Dès le mois de juin 2014, l'entreprise montpelliéraine assurera la collecte des réceptacles de propreté (corbeilles à papier de rues) dans dix arrondissements de Paris.
Crédit photo : Urbaser Environnement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :