MoMa, acteur majeur de la formation en management

 |   |  477  mots
L'Institut MoMa propose plus de 40 formations diplômantes
L'Institut MoMa propose plus de 40 formations diplômantes (Crédits : MoMa)
Créé en janvier 2017, l’Institut Montpellier Management (MoMa) poursuit son développement selon trois axes stratégiques majeurs : une consolidation de la professionnalisation, une recherche d’excellence et une internationalisation croissante des formations.

Né de la fusion entre la faculté d'AES (Administration Economique et Sociale) et l'ISEM (Institut des Sciences de l'Entreprise et du Management), l'Institut Montpellier Management (MoMa) mise sur l'excellence académique pour former des managers de haut niveau dotés de compétences solides, théoriques et pratiques, capables d'entreprendre et d'innover dans un environnement international.

« La fusion de deux composantes de l'Université de Montpellier a permis de nous interroger sur nos différences pour donner lieu à une école de management créative et très dynamique qui forme des décideurs capables de se réinventer, porteurs et créateurs de nouveaux savoirs en management », résume Marie-Christine Lichtlé, directrice de MOMA.

Un taux d'intégration des alternants de 97 %

Au croisement des sciences de gestion (marketing, finance, comptabilité,  stratégie,  gestion des ressources humaines) et des sciences administratives (économie et droit), MoMa a proposé l'an dernier à près de 4 000 étudiants plus de 40 formations diplômantes (de la licence au master), une offre élargie au e-learning et au numérique ainsi que des Diplômes Universitaires (DU).

Soucieux de renforcer ses liens avec le monde économique, l'Institut s'est doté d'une équipe orientée vers la professionnalisation (plus de 400 intervenants extérieurs) pour développer l'apprentissage et les formations en alternance.

« Du contrat de professionnalisation au job-dating en passant par les forums et tables rondes... nous développons toujours plus de partenariats avec les entreprises, souligne la directrice. Ces liens étroits sont indispensables. Ainsi, par exemple, nous sommes partenaires du Gala des Ambassadeurs d'Occitanie (organisé par La Tribune-Objectif, NDLR) car nous partageons une vision et une culture communes. »

Cette consolidation de la professionnalisation et des relations avec les entreprises vise à favoriser une très bonne insertion des étudiants dans les milieux professionnels. En 2017, sur les 579 élèves en alternance, 97 % ont trouvé un emploi six mois seulement après leur formation.

En parallèle, Montpellier Management a fait de la recherche l'un de ses axes stratégiques. Ses 75 enseignants chercheurs de haut niveau contribuent au rayonnement international en participant à des publications et à des conférences scientifiques (Congrès de l'Association Nationale de Management Stratégique, de l'Académie de l'Entreprenariat...). En appui à ces programmes de recherche, six chaires ont été mises en place.

« Penser » international

Pour accroitre son internationalisation, MoMa ne cesse de multiplier les initiatives : programme de mobilité d'études à l'international (Erasmus...), interventions des professeurs en anglais, conventions établies avec des établissements européens, canadiens, latino-américains ou chinois...

« L'ancrage international des formations est plus que jamais une nécessité, confirme Marie-Christine Lichtlé. Nous préparons nos étudiants à une carrière internationale et nous leur apprenons également à penser international. »

Engagé dans une démarche qualité et un processus de certification internationale, l'Institut, doté d'un budget consolidé de 10 M€, devrait lancer prochainement une campagne de communication afin d'accroitre sa notoriété auprès du grand public et des entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :