Jean-Michel Vincent quitte le Medef Occitanie

 |   |  355  mots
(Crédits : Medef Occitanie)
Jean-Michel Vincent, délégué général du Medef Occitanie depuis octobre 2016, a annoncé, le 20 décembre, qu'il quitte ses fonctions. Il boucle à cette occasion 17 années de présence au sein du syndicat patronal, avant de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle.

Secrétaire général adjoint de la Ville de Nîmes entre 1984 et 1991, Jean-Michel Vincent a rejoint le monde de l'entreprise une première fois, en 1993, en fondant ICR Développement, une société d'événementiel qui a notamment coproduit les Jeux méditerranéens en 1993 et les Jeux panafricains en 1995. Puis il a fondé une école de formation en thalassothérapie, à Banyuls-sur-Mer, tout en prenant ses premières fonctions au Medef.

Nommé délégué général du Medef Languedoc-Roussillon de 2000 à 2016, puis délégué général du Medef Occitanie nouvellement créé en novembre 2016, Jean-Michel Vincent a donc passé 17 ans au sein du syndicat patronal, où il côtoyé, selon son propre décompte, sept président(e)s, pris part à 12 universités d'été et participé à 120 comités dirigeants et assemblées permanentes (à Paris).

A 64 ans, s'il prend officiellement sa retraite, Jean-Michel Vincent ne quitte pas la vie active pour autant. Il rejoindra, d'ici février 2018, son fils et sa fille à San Diego (Etats-Unis), avec qui il investit dans une nouvelle société, dont l'activité consistera à reprendre et redresser des entreprises du secteur de la boulangerie, pâtisserie ou viennoiserie.

"C'est un dernier challenge, ce qui n'est pas pour me déplaire en considérant que ce sera le dernier, confie-t-il. Je suis désormais en plein risque entrepreneurial, une valeur que le Medef a toujours défendue."

Jean-Michel Vincent a fait ses adieux à ses collaborateurs et aux principaux responsables des Medef territoriaux (dont Samuel Hervé du Medef Montpellier, et Eric Giraudier de l'UPE30), et en présence de la nouvelle présidente du Medef Occitanie, Sophie Garcia, lors d'un réunion organisée le 20 décembre. "De par sa formation juridique d'origine, il a su mettre en place des synergies avec des univers tels que l'école ou l'administration, qui ont besoin de comprendre l'entreprise", commente Laurent Boissonade, dernier président de l'ex-Medef LR.

Un appel à candidatures a été lancé au sein du Medef Occitanie pour remplacer Jean-Michel Vincent. Le poste de nouveau délégué général pourrait être pourvu d'ici la fin du 1er trimestre 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :