Mondial féminin 2019 : Montpellier veut marquer des buts

 |   |  868  mots
Montpellier accueille cinq matchs, dont un 1/8e de finale
Montpellier accueille cinq matchs, dont un 1/8e de finale (Crédits : Getty)
S’affichant comme la 1e métropole dans le sport féminin, Montpellier mise sur la Coupe du monde de football féminin qui s’ouvre le 7 juin pour creuser la tendance et soigner sa visibilité.

La France accueille pour la première fois la Coupe du monde féminine de football, du 7 juin au 7 juillet, et Montpellier est dans les starting-blocks. « Nous allons déployer toute notre énergie et notre passion du sport pour faire de cette compétition internationale un grand rendez-vous festif, sportif, accessible à tous les habitants de Montpellier et sa Métropole. Le football féminin dispose d'une grande place à Montpellier, une place historique. Nous mettrons tout en œuvre pour faire briller les talents sportifs d'ici et d'ailleurs », affirme Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole.

Candidate dès 2015, retenue aux côtés de huit autres villes hôtes (Grenoble, Le Havre, Lyon, Nice, Paris, Reims, Rennes, Valenciennes) en 2017, la Métropole héraultaise peaufine son dispositif depuis deux ans à grand renfort de communication. Pour maximiser les retombées de l'événement, tout d'abord. Même si le comité d'organisation ne donne aucune simulation en amont, Montpellier a souvent capitalisé sur l'organisation de grands rendez-vous internationaux du sport. Par comparaison, la réception, avec Lille, du championnat d'Europe de basket masculin avait généré en 2015...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :