L’Unapei 30 investit 3,5 M€ pour relocaliser l’ESAT Véronique

 |   |  306  mots
Les nouveaux locaux rassembleront, d'ici 2021, toutes les activités de l'ESAT sur un bâti de 1 800 m2
Les nouveaux locaux rassembleront, d'ici 2021, toutes les activités de l'ESAT sur un bâti de 1 800 m2 (Crédits : Unapei 30)
Géré par l’Unapei 30, cet établissement employant des personnes handicapées va notamment créer un espace de vente pour sa boulangerie et un institut de beauté. L’ESAT comptera alors 80 employés contre 66 aujourd’hui.

L'ESAT Véronique, géré par l'Unapei 30, veut accroître sa visibilité commerciale. Inauguré en 1978, cet établissement employant 66 personnes en situation de handicap va déménager de Bagnols-sur-Cèze pour le village voisin de Saint-Laurent-des-Arbres.

Jusqu'à présent, les activités de cet ESAT (sous-traitance industrielle, nettoyage, recyclage, espaces verts, restauration collective...) sont réparties sur trois sites distincts. À l'horizon 2021, les nouveaux locaux de Saint-Laurent-des-Arbres (30) regrouperont ces activités, agrémentées d'autres services, sur un même lieu de 1 800 m2 bâtis.

"Nous avons déjà une activité boulangerie mais pas d'espaces de vente. Or, aujourd'hui, l'une des demandes qui revient souvent de la part de nos travailleurs est cette envie de se trouver au contact du public", explique Olivier Donate, le directeur général de l'Unapei 30 (500 salariés, budget : 38 M€).

Un autre projet d'extension à Montpezat

Autre nouveauté, un institut de beauté verra également le jour sur cet ensemble situé à proximité immédiate d'un centre commercial. Pour favoriser les circuits courts, les produits cosmétiques utilisés seront conditionnés sur place grâce à l'investissement dans une ligne d'embouteillage dédiée.

Par ailleurs, un self-restaurant d'une capacité de 150 couverts sera également implanté sur place, tout comme une salle de séminaire réservée au monde économique. Ainsi, la nouvelle structure prévoit de créer 14 emplois supplémentaires ce qui portera à 80 le nombre de contrats destinés aux personnes handicapées dans l'établissement.

Le montant de l'investissement s'élève, lui, à 3,5 M€ pour l'Unapei 30 qui a lancé un programme de mécénat visant à l'aider dans ce projet de relocalisation.

Loin d'être à court d'idée, l'Unapei 30, qui gère 17 établissements dont trois ESAT, vient également d'annoncer, la rénovation et l'extension de son foyer d'accueil médicalisé Les Massagues à Montpezat (70 salariés). La structure pourra alors accueillir 51 résidents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :