Qualipole veut challenger les ténors de la certification

 |   |  390  mots
René Orsini, directeur de l'association Qualipole
René Orsini, directeur de l'association Qualipole (Crédits : Qualipole)
L’association nîmoise Qualipole vient de créer une entreprise pour conquérir le domaine de la certification. Baptisée Qualipole Certification, elle prétend offrir une alternative aux géants comme l’Afnor ou Bureau Veritas en Occitanie, et a déjà engrangé quelques références régionales.

« L'association Qualipole a été créée à Nîmes en 1986, pour promouvoir la qualité, la sécurité et l'environnement auprès des sous-traitants régionaux de l'époque qui allaient travailler par exemple pour IBM ou pour la Cogema, explique René Orsini, le directeur de l'association Qualipole. Elle a été subventionnée par la Région Languedoc-Roussillon pendant vingt-six ans... Mais avec les nécessaires économies que les collectivités ont dû faire, ces subventions se sont arrêtées il y a quelques années et nous avons survécu en développant l'activité de formation, de conseil et d'audit, tout en restant association. »

L'association, qui compte quelques 300 clients, emploie trois salariés et fait travailler une quinzaine d'intervenants. Début 2018, elle a passé un cap en créant à Nîmes une entreprise dédiée à la certification.

« L'association existe toujours pour les activités de formation et d'audit, mais nous voulons nous développer par la diversification de nos activités, avec les certifications ISO 9001 sur la qualité, ISO14001 sur l'environnement, qui sont l'immense majorité des certifications, et bientôt avec d'autres comme ISO 45001 sur la sécurité », explique René Orsini.

La CCI de l'Aude certifiée ISO 9001

La société, dont l'actionnaire unique est l'association « Qualipole Certification », prétend concurrencer, sur l'Occitanie d'abord, des géants du secteur comme l'Afnor ou Bureau Veritas.

« C'est la 1e fois qu'il y ait un certificateur issu du territoire Occitanie, mais il existe une trentaine de petits acteurs sur le marché français, qui se partagent des miettes, et c'est notre positionnement. Nous sommes en cours d'accréditation par le Cofrac, le gendarme de la certification (instance nationale d'accréditation, NDLR). Face aux géants, nous bénéficions de la réputation de la marque Qualipole sur notre territoire depuis trente ans, de l'agilité d'un petit pour les mêmes compétences et à un prix moins élevé. »

Les premiers contrats ont été engrangés : les transporteurs gardois Autocars Faure (Bagnols-sur-Cèze) et Autocars Arlaud (Laudun-l'Ardoise), le bureau d'études Novatem à Toulouse et dans l'Aude, l'entreprise AI Construction à Montpellier sur les normes ISO 9001 et 14001, mais aussi la CCI de l'Aude pour la norme ISO 9001.

« En terme de chiffre d'affaires, nous avons des ambitions modestes : nous visons 100 000 € la 1e année, que nous devrions atteindre assez facilement puisque 60 000 sont déjà signés. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :