Pour ses 20 ans, La Place Créative célèbre la quête de sens

 |   |  535  mots
La Place Créative a fêté ses 20 ans au Corum de Montpellier
La Place Créative a fêté ses 20 ans au Corum de Montpellier (Crédits : CCI 34)
La Place Créative, salon dédié à la création et la reprise d'entreprises organisé par la CCI Hérault, tient sa 20e édition le 29 novembre à Montpellier. Dans un programme de 30 conférences, les partenaires de l'opération mettent en avant les entrepreneurs de demain et leurs aspirations.

Pour son 20e anniversaire, La Place Créative maintient un programme ambitieux d'ateliers et de dispositifs pour assurer l'information des porteurs de projets, entrepreneurs, salariés et étudiants s'engageant dans la création ou la reprise d'entreprises. Il affiche cette année 90 exposants, 500 rendez-vous experts et 30 conférences.

Comme l'an passé, l'opération accueille les réseaux économiques de l'Hérault, "pour ne pas laisser les porteurs de projets isolés", selon André Deljarry. "Sur un territoire comptant 75 000 entreprises, avec un taux de plus de 6 000 créations d'entreprise par an, il est important que les partenaires de La Place Créative - la Région Occitanie, le Département de l'Hérault, la Métropole de Montpellier, l'Agglo de Sète, bpifrance et cette année le Labex Entreprendre - restent unis dans cette dynamique, comme ils l'ont été au cours de ces 20 ans de promotion de l'entrepreneuriat", souligne le président de la CCI Hérault (CCI 34), organisatrice de l'évènement.

Les aspirations de la nouvelle génération

Dans l'ambition d'"embrasser toutes les formes de création", Samuel Hervé, vice-président de la CCI 34 en charge des services et actions économiques, a présenté les nouveautés de cette édition 2019 : l'intégration à La Place Créative de l'opération Visio Commerce (présentation des meilleurs sites aux développeurs d'enseignes), la mise en place d'un plateau TV pour les experts et la présence d'entrepreneur(e)s en vue, tels que Laurent Nicollin (groupe éponyme), Bertin Nahum (Quantum Surgical), Laure Vidal (Il Était un Fruit), et Nordine El Ouachmi (Bureaux & Co). "Quand on crée une entreprise, on porte une vision qu'il faut affiner, en rencontrant notamment des personnes inspirantes de par le parcours d'entrepreneurs", justifie Samuel Hervé.

"La nouvelle génération s'engage de plus en plus dans l'entrepreneuriat. Il existe d'ailleurs de nombreux outils qui permettent de déclencher rapidement cette création d'entreprise, qui sont tous présentés lors de La Place Créative. Au cours de cette journée, notre Agora Créative est consacrée à la quête de sens dans l'entrepreneuriat, en mettant en lumière les préoccupations environnementales et sociétales, ainsi que les aspirations de ces jeunes créateurs", déclare André Deljarry.

Illustrant ce mot d'ordre, un premier atelier se concentrait sur "les profils des entrepreneurs de demain". "On recensait récemment trois types d'entrepreneurs, en trois tiers équivalents : deux profils attachés à faire grossir leur entreprise, que sont les "carriéristes" et les "paternalistes" (ceux-ci avec une gestion plus patrimoniale de l'entreprise). Le dernier cas est celui des "hédonistes", qui recherchent une qualité de vie et veulent vivre de leur passion à travers leur projet d'entreprise. Dans la jeune génération, ce dernier profil représente désormais 60 % des créations. Ils sont positionnés sur des stratégies de niche, ne cherchent pas à faire du volume mais de la qualité", analyse Annabelle Jaouen, professeure à Montpellier Business School et animatrice de cet atelier.

La Place Créative, par ailleurs, devait être ponctuée comme de tradition par des concours de pitchs et remises de prix, tels que les Talents des Quartiers et le Prix de la TPE.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :