La CIAT implante une plate-forme de stockage à Béziers

 |   |  302  mots
Les entoilages de la CIAT
Les entoilages de la CIAT (Crédits : CIAT)
La CIAT, opérateur de tourisme, délocalise une unité de stockage depuis son usine ariégeoise vers Béziers. Opérationnelle au 1er janvier 2015, elle desservira les campings de la marque Campéole et de la CCAS, comité d'entreprise du personnel des industries électriques et gazières.

La Compagnie internationale André Trigano (CIAT), filiale de la Caisse centrale d'activités sociales (CCAS : le comité d'entreprise du personnel des industries électriques et gazières), est en cours d'installation d'une unité de stockage sur le parc du Capiscol, à Béziers (34). L'activité était précédemment localisée dans l'usine de la CCAS, en Ariège, spécialisée dans la production d'hébergements toilés pour l'hôtellerie de plein air.

Opérationnelle dès le 1er janvier 2015, cette plate-forme rayonnera sur le Languedoc-Roussillon et sur une partie de PACA, jusqu'à Aix-en-Provence (13) dans un premier temps. Elle vise à alimenter et assurer le suivi des montages d'hébergements toilés dans les campings de la marque Campéole (deux en région : Narbonne-Plage et Vendres) et dans la douzaine de centres de vacances que la CCAS gère sur ce périmètre.

"Depuis un an et demi, la CIAT se diversifie vers les sites de la CCAS, et plus seulement ceux de Campéole, explique Gérard Calmont, directeur général de la CIAT. Dans cette optique, nous souhaitons recruter et positionner notre distribution au plus près des zones concernées. Nos équipes doivent intervenir toute l'année, en amont et en aval de la saison estivale, mais aussi en entretien, etc."

Outre la location d'un bâtiment de 450 m2, l'opération se traduit par un investissement de 300 000 € sur le matériel de stockage et la création de neuf postes. Dans la perspective d'étendre son activité à l'ensemble de la région PACA, la CIAT envisage de doubler la surface de cette plate-forme d'ici deux ans.

Créée en 1976 et basée à Paris, la CIAT gère 45 campings et villages de bungalows (14 000 emplacements, 72 000 lits). Elle développe un chiffre d'affaires de 50 M€ et emploie 250 personnes (1 000 en saison haute).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :