Vivadom veut développer la gestion de crèches interentreprises

 |   |  290  mots
La future crèche (2,2 M€), à proximité du CHU de Nîmes
La future crèche (2,2 M€), à proximité du CHU de Nîmes (Crédits : Thomas Tedesco)
L'association gardoise d'aide au maintien à domicile et services à la personne inaugurera, en août, une crèche au CHU de Nîmes. À la clef : 25 nouveaux emplois dès l'ouverture. Elle a d'autres projets dans les cartons.

Les gros travaux sont en voie d'achèvement. À deux pas des bâtiments de la direction du CHU de Nîmes, sur un terrain jouxtant l'Établissement Français du Sang, l'association Vivadom construit une crèche de 60 places destinée aux personnels de l'hôpital public.

Budget de construction pour ce nouvel établissement : 2,2 M€, financé à 34 % par la CAF du Gard et 66 % par le biais d'un emprunt contracté par Vivadom auprès de la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon, alors que le terrain et loué à tarif préférentiel par le CHU selon les termes d'un bail emphytéotique.

"Nous allons créer 25 emplois dès l'ouverture la dernière semaine d'août. Le coût de fonctionnement de l'établissement s'élèvera à environ 1 M€", explique Guillaume Natton, le directeur général de Vivadom.

Le segment des entreprises privilégié

Riche de 850 salariés, cette association qui a fêté l'an dernier ses 60 ans, agit dans le domaine des services à la personne (portage de repas, ménage, soins infirmiers, repassage...), notamment auprès des personnes âgées et adultes handicapés, secteur où elle réalise les deux-tiers de son chiffre d'affaires, "légèrement inférieur à 20 M€". Aujourd'hui, elle cherche à diversifier...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :