Matériel recyclé : double extension pour Nodixia, en forte croissance

 |   |  405  mots
Nodixia est spécialisée dans la reprise de parcs informatiques et flottes de téléphones mobiles
Nodixia est spécialisée dans la reprise de parcs informatiques et flottes de téléphones mobiles (Crédits : Nodixia)
Portée par la croissance du marché des parcs informatiques et smartphones recyclés, l'entreprise adaptée Nodixia procède à une double extension de ses locaux, à Lunel-Viel (34). Elle a investi 1,6 M€ en 2019 et finalise un plan de 36 embauches.

Spécialisée dans la reprise de parcs informatiques et flottes de téléphones mobiles, qu'elle reconditionne et recommercialise, l'entreprise adaptée Nodixia, basée à Lunel-Viel (34), a réceptionné cet été un nouveau bâtiment de 1 300 m2. L'opération, qui représente 1,2 M€ d'investissement, lui permet de porter sa surface de stockage de 1 000 à 2 300 m2, tout en renforçant également sa capacité de traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques.

Jusqu'à 35 % de volumes en plus

Par ailleurs, Nodixia vient de remporter "le plus important appel d'offres national passé dans le secteur des entreprises adaptées depuis dix ans", selon le gérant, Jérôme Camilleri. La commande, qui porte sur 50 000 ordinateurs et 30 000 smartphones, conduit l'entreprise lunelloise à réaménager son outil de production, avec notamment l'installation de nouveaux bancs de tests sur 600 m2. Soit 400 000 € d'investissement supplémentaires.

"Ce nouveau marché va nous demander d'absorber 30 à 35 % de volumes en plus en un an. Nous reconditionnerons environ 235 000 appareils en 2019, et cette commande en représente plus de 80 000 à elle seule, ce qui est considérable", insiste Jérôme Camilleri.

Nodixia est positionnée sur deux marchés : la revente des parcs informatiques par les entreprises et administrations (en croissance annuelle de 10 à 15 %), et l'achat par les particuliers de matériel - dont les smartphones - reconditionné  (+ 15 à 20 % annuels). "Le marché s'intensifie car les discours sur la protection des ressources naturelles et sur l'économie circulaire portent de plus en plus. Notre métier s'est anobli, le regard des gens a changé", apprécie Jérôme Camilleri.

Le renfort de Factum Group

Pour soutenir cette croissance, Nodixia a déjà créé 19 emplois en 2019, tous occupés par des salariés en situation de handicap, et a déjà programmé 17 nouveaux recrutements d'ici la fin janvier 2020. Au total, l'entreprise lunelloise emploiera 80 personnes en fin d'année prochaine, dont 65 en situation de handicap.

Créée en 2003, Nodixia a été reprise, en juillet 2019, par le groupe nancéen Factum (loueur de matériel dans les secteurs hautes technologies, informatique,
mobile, santé, industrie et transport). "Cette opération nous a permis de nous rapprocher d'un groupe solide pour capter plus de flux et de nouveaux clients", explique Jérôme Camilleri.

Nodixia prévoit de réaliser, en 2019, un chiffre d'affaires de 12,5 M€ (+ 40 %). La part de l'export s'élève à 15 %, avec des marchés en Afrique (Maroc, Côte d'Ivoire, Madagascar) et en Europe de l'Est, récemment ouverts (Roumanie, Pologne).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :