Sotheby’s International Realty vise l'immobilier de luxe dans l'ex-LR

 |   |  753  mots
Le château d'Aubiry, à Céret, est à vendre 12 M€...
Le château d'Aubiry, à Céret, est à vendre 12 M€... (Crédits : DR)
Le spécialiste de l’immobilier de luxe Sotheby’s International Realty dispose de trois agences sur le territoire de l’ex-Languedoc-Roussillon, dont celle des Pyrénées-Orientales qui vient de prendre pignon sur rue à Perpignan. Pour quel marché ?

Sotheby's International Realty, fondée en 1976 comme le département immobilier de la célèbre maison de ventes aux enchères américaine Sotheby's*, annonce compter plus de 1 000 agences dans 70 pays, dont 50 en France pour « 4 000 luxueuses propriétés à vendre ou à louer », châteaux, splendides hôtels particuliers ou villas faramineuses.

Trois de ces agences sont situées sur l'ex-Languedoc-Roussillon : une à Montpellier (34) depuis 2011, une à Uzès (30) depuis 2013 et une dans les Pyrénées-Orientales depuis 2016, qui vient de quitter le village de Rivesaltes pour s'implanter dans le centre-ville de Perpignan.

« Nous sommes sur un marché de niche, constate Bruno Zermati, le responsable des agences Sotheby's International Realty à Montpellier et Uzès, qui opère sur le périmètre de l'ouest biterrois jusqu'aux frontières d'Avignon, les Cévennes, le sud Ardèche et une partie de la Camargue. Nous avons de belles propriétés qui ne sont pas sur internet ou que nous ne diffusons pas en France mais à l'international, car les propriétaires veulent être discrets. C'est de "l'immobilier confidentiel". »

« La présidence Macron a redoré l'image de la France »

Le professionnel, qui évoque des biens de prestige à vendre entre 3 et 15 M€, affirme que la présidence Macron « a redoré l'image de la France pour ce type d'investisseurs, qui voit tout investissement dans le pays comme une valeur sûre... Nous vendons un à deux biens de prestige par an environ, et l'immobilier de luxe pèse 50 % de notre activité ».

« Nous avons une clientèle constituée d'Américains, de Norvégiens, de Suédois, de Belges, de Suisses, et bien sûr aussi de Français, comme patron de start-ups notamment, précise-t-il. Par exemple, j'ai vendu une propriété de 2 M€ à Uzès au scénariste américain de Black Swan, qui était à Cannes et a eu un coup de foudre. »

Interrogé sur les effets de la perspective du Brexit, Bruno Zermati observe « encore plus d'Anglais qui s'installent en France pour fuir le Brexit ! Mais cela pose problème à ceux qui sont en résidence secondaire. Le Brexit, c'est surtout positif pour nos collègues parisiens. Mais comme le marché de Paris est très haut, des familles viennent ici pour trouver des prix moins élevés ».

Un marché de niche

A Perpignan, Catherine Jousselin, la directrice de l'agence Terres d'Oc Immobilier, se réjouit de sa nouvelle implantation perpignanaise (place...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2019 à 23:59 :
Pa expérience, l'agence de Montpellier ne brille pas par son efficacité ni par sa compétence. Elle est véritablement aux abonnés absents dans l'immobilier haut de gamme en matière de maisons individuelles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :