Actis prévoit une forte croissance sur le marché des maisons neuves

 |   |  465  mots
(Crédits : LC Vision)
Fort de nouvelles certifications, Actis, producteur d'isolants basé à Limoux (11), multiplie les contacts avec les constructeurs de maisons neuves. L'entreprise veut tripler son activité nationale sur ce segment d'ici 2022, avec de fortes prévisions sur l'Angleterre aussi dès 2019.

Producteur d'isolants basé à Limoux (11), Actis vient de lancer "La Ruche", un programme de fidélité destiné aux artisans (à gagner : des produits gratuits, des cadeaux et... des lingots d'or). Ces derniers sont un marché historique de l'industriel - "80 % de nos clients sont des artisans", estime le P-dg Laurent Thierry -, mais Actis veut désormais adresser cette cible sur prescription des constructeurs de maisons neuves également.

L'entrée sur le marché du neuf

En effet, Actis dispose depuis un an d'une certification ACERMI pour son produit Hybris (des isolants alvéolaires réflecteurs) qui lui permet de rentrer sur le marché du neuf. Et l'Audois affiche de grandes ambitions : il prévoit de tripler son activité en France sur ce segment d'ici 2022.

"Grâce à cette certification, nous pouvons travailler avec les constructeurs, qui nous permettent de rencontrer les artisans intervenant sur tel ou tel nouveau programme de maisons, explique Laurent Thierry. Nous avions des clients historiques chez les artisans, comme les charpentiers-couvreurs ou les plaquistes, mais il s'agit bien pour nous d'un nouveau marché, d'autant plus que ces constructeurs travaillent souvent en réseau."

Actis a mis en place une cellule de trois personnes chargées d'assurer cette prospection. Les constructeurs visés sont "les fabricants de taille moyenne, qui lancent des programmes de cinq à 300 maisons", évalue Laurent Thierry.

Cette diversification commence à payer : Actis est qualifiée sur divers projets qui déboucheront en 2019 sur un potentiel de mille maisons. L'entreprise a aussi "deux gros projets en cours" avec un fabricant français de maisons à ossature bois.

Sur ce créneau de la maison bois, Actis affiche aussi de bonnes perspectives en Angleterre, où son produit Hybris trouve son marché. "Nous faisons un essai avec un leader du secteur, dans l'espoir d'assurer nos premières livraisons industrielles en 2019 : si nous sommes homologués, ce marché pourra représenter jusqu'à 5 M€ pour un seul constructeur", annonce Laurent Thierry.

De nouveaux investissements

Ces développements industriels sont aussi liés aux investissements (8 M€ en deux tranches) réalisés en quelques années par Actis sur son usine de Limoux. Or l'entreprise devrait ouvrir une nouvelle ligne de fabrication de produits Hybris au mois d'octobre, et réfléchit déjà à de nouveaux investissements.

"Si nos projets de développement sur ces nouveaux marchés se concrétisent, nous devrons augmenter nos moyens de production, car nous fabriquons aussi les composants de nos produits. Nous réfléchissons à faire de la métallisation et à fabriquer des films plastique pour alimenter ces nouvelles lignes d'extrusion. Nous pourrions notamment doubler le parc machines", indique Laurent Thierry.

Créée en 1980, Actis emploie 210 personnes sur ses quatre sites de production français. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 55 M€ en 2017, qu'elle prévoit en hausse de 5 % sur l'exercice en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :