Kelvente réinvente le site de petites annonces

 |   |  450  mots
Capture d'écran du site Kelvente.fr
Capture d'écran du site Kelvente.fr (Crédits : Capture d'écran)
Leboncoin n’a qu’à bien se tenir ! Deux entrepreneurs montpelliérains innovent en lançant, le 11 décembre, un site de petites annonces simplifiées et mieux sécurisé. Parmi les différentes options, un transfert des annonces de Leboncoin vers Kelvente pourrait bien secouer le géant du secteur.

Cette entreprise montpelliéraine pourrait bien faire de l'ombre au géant Leboncoin. En maturation depuis plus de deux ans, Kelvente, fondée par Fabrice Hutsebaut et Damien Thery, ambitionne de collecter un répertoire de 500 000 petites annonces d'ici à trois mois. Pour marquer sa différence, Kelvente met en avant deux innovations au service de l'utilisateur. La sécurisation des transactions, d'une part, et la simplification de la mise en ligne d'une annonce, d'autre part. Le site est dédié aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels.

Côté vendeur, pour entrer une nouvelle petite annonce, l'internaute peut se faire aider par un « assistant à la description », en répondant à quelques questions. L'outil intègre également un flashcode, qui lui permet un accès direct aux photos de son smartphone, sans avoir à les décharger sur un ordinateur au préalable.

Côté acheteur, Kelvente a développé une messagerie instantanée avec, là encore, des questions pré-posées, une notation par système d'étoiles ainsi qu'un filtre vérifiant l'authenticité des coordonnées du vendeur. La sécurisation de la transaction est, quant à elle, assurée par une solution du Crédit Mutuel. Si la transaction se fait via internet, un coût variable en fonction du montant est appliqué, « un coût imbattable » selon le fondateur (Pour exemple, un objet vendu 8 €, le coût de la sécurisation s'élève à 0,32 €).

« L'acheteur et le vendeur organisent leur transaction directement sur notre site, explique Fabrice Hutsebaut, et n'ont plus à communiquer via leur mail personnel comme c'est de rigueur sur Leboncoin. Ainsi, nous ne perdons pas les utilisateurs en cours de route. »

Si le modèle économique de Kelvente reprend quelques briques déjà éprouvées sur ce marché, telle que la monétisation de la visibilité d'une annonce ou d'ajouts de photos, la start-up prend une fine marge sur le coût de la transaction et envisage, dans un second temps, de rendre payantes les annonces pour les professionnels.

Mais l'astuce développée par les deux fondateurs réside sans doute dans un algorithme capable de dupliquer une annonce depuis le site Leboncoin vers Kelvente. En transférant à Kelvente l'historique d'un mail échangé à partir d'une annonce postée sur Leboncoin, le vendeur gagne un euro de crédit pendant que Kelvente augmente sa base d'annonces.

Kelvente cherche à être agréé par le BIC de Montpellier et enchaîne les rendez-vous. Les deux entrepreneurs pourraient passer en commission d'agrément en janvier prochain, dès lors que les premiers retours chiffrés du site seront connus et convaincants. Si le lancement officiel est prévu le 11 décembre, Kelvente a déjà attiré 50 000 annonces, trois semaines après son ouverture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2015 à 11:59 :
bonjour,
vous parlez d'arnaque sur le bon coin.
nous avons mis une maison a vendre chez [email protected] AUSSILLON
cette personne a cessée son activité.

et quelle est notre surprise découverte par hasard sur votre site

MAISON VENDUE

ce qui est faux elle est toujours en vente
veuillez s'il vous plaît retirer cette annonce
merci.
a écrit le 03/06/2015 à 16:52 :
j'ai pas bien compris l'intérêt de faire un clone du bon coin, en moins intéressant, car l'avantage du bon coin, c'est justement de ne pas gérer les aspects de transactions financières qui sont faites en liquide, de la main à la main. Quoi de plus simple? pour les utilisateurs cela n'apporte rien en termes de concurrence. Au contraire, en supposant que ce site ait du succès (ce qui m'étonnerait fort), il faudra éplucher deux bases de données au lieu d'une seule pour dénicher la bonne affaire.
a écrit le 11/12/2014 à 20:36 :
Nous sommes une équipe Montpelliéraine basé à Montpellier.
Quant aux services financiers aux Luxembourg, il ne s'agit pas de Kelvente mais du partenaire qui s'occupe de la sécurisation des transactions.
Nous nous efforçons de rendre le meilleur service possible et d'innover, nous préférerions avoir encouragements (merci à jo d'ailleurs) plutôt que des attaques (sans réels fondements) dès le lancement :)
a écrit le 10/12/2014 à 22:03 :
Siège social à Paris; ça sent le pâté à Mtpellier ?
Services financiers au... Luxembourg !
Bravo, bravo !
Réponse de le 15/12/2014 à 2:28 :
Dommage de voir que certaines personnes interprètent les CGU dans le seul but de dénigrer un nouvel arrivant plus novateur. L'intention numéro une de Kelvente est avant tout de proposer une produit innovant, plus simple, plus rapide et de meilleure qualité.

L'équipe est à Montpellier et travaille à Montpellier, Pour des raisons juridiques, le siège social est amené à changer prochainement et passer à Montpellier.

En ce qui concerne les services financiers, il ne s'agit aucunement de celui de Kelvente mais de la société partenaire qui s'occupe de la sécurisation des règlements et de leur garantie.
a écrit le 10/12/2014 à 13:07 :
Je leur souhaite bonne chance sur un marché ultra compétitif avec un concurrent aux reins solides (groupe norvégien Schibsted) qui s'est dupliquer sur de nombreux marchés européens. Le succès est basé sur la masse critique, les gens visitent les sites ou il y a le plus d'annonces (500 000 nouvelles annonces chaque jour pour le bon coin), pour avoir le plus de chance possible de trouver ce qu'ils cherchent, même chose pour les vendeurs. Le bon coin est aujourd'hui le 7ème site le plus consulté dans l'hexagone, devant le géant Amazon et derrière les google, yahoo, youtube et wikipedia. On voit donc difficilement comment kelvente pourrait les concurrencer. Peut être prendront-ils quelques part de marchés, et que leboncoin investira dans un peu plus de technologie. Malgré tout le succès du site est en grande partie lié à la simplicité d'utilisation et au fait que la majorité des paiements se font en liquide...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :